Toulon sauve les apparences

  • Toulon sauve les apparences
    Toulon sauve les apparences
Publié le

Le RCT l'a emporté avec le bonus face à Sale (27-12) et conserve un mince espoir de qualification. Mais la prestation varoise a de quoi sérieusement inquiéter...

Le match

La rencontre, choisie par le service public comme affiche du dimanche, n'aura pas tenu ses promesses avec un niveau de jeu relativement faible pour ce niveau de la compétition. Au moins, elle aura, contre toute attente, été marquée par du suspens pendant plus d'une heure. La faute, côté toulonnais, à un jeu inconsistant à tous les niveaux, sans fil directeur, et à des individualités en-deça de leur niveau. Heureusement, la chance a été de leur côté avec l'essai on ne peut plus heureux de Bryan Habana à l'heure de jeu... Cette réalisation et l'entrée en jeu des Giteau, Tuisova et autres Pélissié ont relancé une machine brinquebalante. Dans le temps additionnel, Josua Tuisova inscrivait finalement l'essai du bonus.

Le tournant : l'essai de Bryan Habana

L'heure de jeu est atteinte avec seulement un point d'avance en faveur des Toulonnais. Après un échange de coups de pied, l'arrière anglais Mike Haley prend trop son temps à l'heure de dégager son camp et est contré par Bryan Habana. Le rebond, capricieux, échappe à l'ailier Paolo Odogwu, venu à la rescousse, et est récupéré in extremis par l'ailier sud-africain, chasseur d'essais invétéré. Ce petit miracle a permis au RCT d'écarter la menace adverse, la réplique de Rob Webber en suivant s'avérant insuffisante.

L'action : l'éclair de Sam James

Cette rencontre, d'une qualité très médiocre, a été illuminée par une action de classe : à la 13e minute, l'ouvreur Sam James tente un petit coup de pied par-dessus le rideau défensif toulonnais, le récupère, évite Leigh Halfpenny et s'en va marquer entre les poteaux. Un éclair, le seul sûrement de cette partie.

Le chiffre : 16

Les Sale Sharks ont subi, ce dimanche, à Mayol leur seizième défaite consécutive en Coupe d'Europe. Et leur dixième revers de suite toutes compétitions confondues cette saison. Ils pourront regretter les cinq points oubliés au pied. Mais au moins se sont-ils rassurés en accrochant le triple champion d'Europe sur sa pelouse.

Vincent Bissonnet
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?