Pro D2: La démonstration du BO !

  • Pro D2: La démonstration du BO !
    Pro D2: La démonstration du BO !
Publié le

Après dix premières minutes à l’avantage des visiteurs, Biarritz a littéralement fait exploser Montauban et s’offre une victoire bonifiée 34-10 

Dans cette rencontre entre le 3e et 6e de Pro D2, le combat s’annonçait rude tant l’enjeu était important pour des Biarrots qui voulaient rester invincibles à domicile, et des Montalbanais voulant reconquérir leur place de leader. À tel point, qu’après à peine deux minutes de jeu, une bagarre éclatait (lire plus bas) et M. Clave distribuait un carton rouge de part et d’autre. Dans la foulée, Bosviel, sous les sifflets d’Aguiléra manquait l’occasion d’ouvrir le score. Les visiteurs dominaient cependant ce début de rencontre et ce même Bosviel, malheureux sur sa première tentative, concrétisait le bon début des siens à la 13e minute. Biarritz s’accrochait cependant avec deux coups de pied de Lucu, avant qu’une longue séquence ne fasse basculer la rencontre. À la demi-heure de jeu, les Biarrots prenaient le dessus en mêlée fermée à 5m de l’en-but des vert et noir. Après une première pénalité, les Basques optaient pour le combat en mêlée fermée et le staff Montalbanais décidait de changer de pilier. Mais le pack Biarrot s’avérait supérieur, l’arbitre sifflait une nouvelle pénalité et infligeait un carton jaune à Tekassala tout fraichement rentré. Impuissant face aux Basques, l’USM était sanctionné par un essai de pénalité et le BO faisait le break. La première mi-temps tournait alors au cauchemar pour les visiteurs, puisque la démonstration de force Biarrote ne s’arrêtait pas là : Placines profitait de la belle avancée de ses coéquipiers en mêlée, cinq minutes plus tard, pour enfoncer la défense Montalbanaise et porter le score à 20-3 à la pause. Dans la lignée du premier acte, Biarritz scorait dès son retour par Hamdaoui. 27-3, l’addition commençait à être salée pour des visiteurs qui sortaient un peu la tête de l’eau après la 50ème. Mais trop d’imprécisions, notamment en touche, et la solidarité défensive des rouge et blanc ne leur permettaient pas de concrétiser. Montauban trouvait cependant la faille à la 76e avec un essai en force de Tekassala, qui enlevait au passage le bonus au BO. Pour deux minutes seulement. À une minute de la fin, Arrate était à la conclusion de la dernière offensive du match pour bonifier définitivement la victoire large du BO. Biarritz reste invaincu en 2017, et peut, plus que jamais regarder vers le haut.

Le fait ou l’action du match

Le carton rouge distribué à David Roumieu et Terry Philippart après à peine 2 minutes de jeu. Sur le premier lancer en touche du match, une bagarre éclate et l’arbitre n’a pas d’autre option que de sortir deux biscottes. Suite à cette infériorité, pour former les mêlées, le staff Biarrot décidera de faire sortir un arrière (Vaka) alors que l’USM optera pour un avant (Domenech). Et Biarritz obtiendra ses treize premiers points après des mêlées pénalisées : deux pénalités de Lucu et un essai de pénalité.

L’homme du match 

Il devait débuter sur le banc. La blessure de dernière minute de Jean Sousa en a décidé autrement. Alban Placines a finalement démarré la rencontre avec le numéro 7 sur le dos et a livré une belle performance. Percutant et sans cesse dans l’avancée, il symbolise la force du pack Biarrot ce soir.

L’essai du match   

Celui d’Hamdaoui. Les Biarrots reviennent tambour battant dans cette seconde mi-temps. Après seulement deux minutes, Yohan Le Bourhis, dans les 22 mètres adverses, ajuste un coup de pied par-dessus et Kylan Hamdaoui est à la réception. Premier essai de la saison pour l’arrière du BO.

Les meilleurs joueurs 

À Biarritz : Synaeghel, Guiry, Placines, Singer, Lucu

À Montauban : Sergueev, Chaput

 

Par Pablo Ordas

 

 

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?