Djamel Ouchène : renfort international

  • Djamel Ouchène : renfort international
    Djamel Ouchène : renfort international
Publié le / Mis à jour le

Arrivé à la trêve en provenance de Saint-Nazaire, l’international amateur est prêt à livrer une grosse deuxième partie de saison avec Saint-Jean-d'Angély.

Les déboires de Saint-Nazaire, qui a déposé le bilan à la fin du mois d’octobre après avoir disputé seulement cinq matchs en poule élite de Fédérale1, ont permis à quelques clubs voisin de réaliser de bons coups sur le marché des transferts à l’intersaison. C’est le cas de Saint-Jean-d’Angély qui a pu récupérer l’arrière international amateur Djamel Ouchène.

C’est l’entraîneur Benjamin Bagate qui est à l’origine de ce rapprochement. Il voulait le joueur dès le début de la saison lorsqu’il a pris en main les destinées du Raca, mais il avait essuyé un refus poli de l’arrière, qui avait préféré tenter sa chance en poule élite de Fédérale 1, sous les couleurs de Saint-Nazaire, avec la réussite que l’on sait.

Cinq mois plus tard, Bagate a réitéré sa demande et a cette fois-ci reçu un écho favorable de la part du joueur. L’homme sera un renfort de poids dans le triangle d’attaquants du Raca, lui qui jouit d’une belle expérience. Formé à Casteljaloux, Djamel Ouchène est passé par Agen où il a évolué jusqu’en catégorie espoirs, puis par Montauban où il a demeuré deux saisons avant de migrer à Libourne (trois saisons). Son dernier choix l’a conduit au « crash » à Saint-Nazaire mais l’homme a eu l’opportunité de rebondir. C’est assurément une bonne recrue pour le Raca qui pourra miser sur ses qualités de vitesse et d’appuis pour déstabiliser les défenses adverses.

Un habitué de la division

Benjamin Bagate en est bien conscient : « Djamel vient pour se relancer et nous lui donnons l’occasion de s’exprimer. C’est un joueur qui va extrêmement vite et qui a des appuis de feu. Il est assez polyvalent puisqu’en plus du poste d’arrière, il peut couvrir les deux ailes de l’attaque. Il a une bonne expérience de la Fédérale 1. C’est vraiment une bonne nouvelle qu’il ait pu nous rejoindre ! » À 29 ans, Djamel Ouchène ne débarque pas en terrain inconnu. Il connaît bien la division et certains de ses partenaires, qu’il a pu côtoyer lors de passages dans de précédents clubs. Mieux, Djamel Ouchène a eu la chance de porter les couleurs de feu l’équipe de France amateur. Il était notamment lors du dernier déplacement des Français en Angleterre. Djamel Ouchène est en outre un excellent joueur de rugby à VII, sport qu’il se plaît à pratiquer tous les étés et qui met en exergue ses qualités de vitesse. Pour le moment, Djamel Ouchène s’est engagé à Saint-Jean-d’Angély jusqu’à la fin de la saison. Après la défaite pour un petit point lors du derby de la Charente la semaine dernière, Djamel Ouchène aura une nouvelle occasion de briller le 19 février, à la faveur d’un déplacement à Saint-Sulpice-sur-Léze. 

 

Par David Bourniquel

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir