• Elodie Poublan : « On sait ce qu'on a à faire... »
    Elodie Poublan : « On sait ce qu'on a à faire... »
Publié le / Modifié le
Compétitions

Elodie Poublan : « On sait ce qu'on a à faire... »

Ce soir, l'équipe de France féminine accueille l'Ecosse en terres charentaises à Marcel Deflandre. Elodie Poublan, centre titulaire, s'est exprimée quant à cette future échéance.

Vous jouez votre deuxième match du Tournoi, à Marcel Deflandre qui plus est, l'antre du Stade Rochelais avec une ambiance hors du commun, cela pourra-t-il vous aidez?

On a toutes eu un œil sur les rencontres du Stade Rochelais ici à Marcel Deflandre, et la grande majeure partie du temps, ces rencontres se faisaient à guichets fermés avec une très belle ambiance. On espère avoir la même ambiance samedi soir, pour nous pousser face à cette équipe d'Ecosse.

 

Surtout que cette équipe d'Ecosse il ne va pas falloir la sous-estimer …

C'est vrai ça ne va pas être simple. L'an dernier, on avait eu du mal à mettre en place notre jeu face à elles. Samedi, il va falloir s'en méfier, à nous de ne rien lâcher jusqu'à la dernière minute. Le public va nous servir de 16e homme.

 

Venir jouer à la Rochelle, ça vous permet aussi de promouvoir le rugby féminin dans la région ...

C'est vrai. Le but du jeu c'est de gagner certes, mais aussi de faire connaître le rugby féminin ici. Ce n est pas encore bien ancré dans les mœurs comme ça devrait l'être mais on espère qu'au fur et à mesure les petites filles commenceront de plus en plus tôt le rugby.

 

Pour revenir au Tournoi des Six Nations, comment avez-vous analysé votre match face aux Anglaises ?

On sait que la première mi-temps a été très bien, nous n'avons pas laissé les Anglaises respirer. Mais en seconde mi-temps, le scénario a été tout autre. Ce sont des joueuses auxquelles on ne doit pas laisser une once d'espoir et c'est ce qu'on a fait. Ce match était à notre portée mais on a vite basculé sur l'Ecosse et on espère faire un grand match.

 

Quel a été le discours cette semaine de la part des cadres et du staff ?

Lundi, on a tout mis au clair avec la vidéo. Nous savons les erreurs qu'on a faite, oui on s'est fait tirer les oreilles car ce match on se le perd toutes seules. Mardi, on a basculé sur l'Ecosse, on sait ce qu'on a à faire et surtout ce qu'on ne doit plus faire. L'objectif samedi c'est la victoire avec 5 points si possible.

propos recueillis par Jessica Fiscal

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir