Léonardo Ghiraldini : « Réformer le système »

  • Léonardo Ghiraldini : « Réformer le système »
    Léonardo Ghiraldini : « Réformer le système »
Publié le , mis à jour

Après la défaite de l'Italie face à l'Irlande, Ghiraldini est revenu sur la rencontre. Le talonneur est sans concession sur les difficultés de son équipe. 

L’Italie vient encore de concéder une lourde défaite à domicile. Quel est le problème ?

C’est difficile d’entrer dans le détail de notre situation. Je crois qu’il faut réformer le système du rugby italien. Le haut niveau transalpin a besoin d’un projet technique sur le long terme. On a vu ce qui s’est passé avec les Zebres. Malheureusement ce n’est pas ma première défaite avec la Squadra. Nous nous sommes pourtant bien entraînés pendant toute la semaine pour ce match… Mais il nous manque quelque chose dans chaque secteur et en particulier au niveau du physique. Il ne faut pas se le cacher : nous n’avons pas de point fort sur lequel nous appuyer dans nos temps faibles. On a raté des lancés en touche, on s’est mis à la faute autant en mêlée fermée que ballon en main. Et lorsque les fautes se multiplient, c’est impossible de gagner face à une équipe comme l’Irlande. Nous avons passé 80 % du temps dans notre camp en première période. Les Irlandais campés dans nos 22 mètres. C’était difficile de défendre efficacement. Lorsqu’on a réussi à lancer le jeu correctement, on a réussi à marquer quelques points quand même mais bon…

L’Irlande a empêché les Italiens de mettre la pression dans les rucks et en défense. Qu’en pensez-vous ?

Je suis d’accord. Notre plan de jeu prévoyait de privilégier les plaquages sans mettre trop de pression dans les rucks afin de pouvoir monter rapidement en défense. Mais c’est vrai qu’on a jamais vraiment réussi à avancer et c’est devenu difficile de ne pas subir. Nous connaissions leur capacité à bien garder le ballon et de combiner efficacement avec leurs joueurs de derrière en attaque.

L’alternance des Irlandais tout au long de la partie a perturbé votre système défensif ?

La qualité de l’Irlande est indiscutable. Ils ont battu les All Blacks d’une manière claire et méritée à novembre. Et puis, il ne faut pas oublier que contre l’Écosse, ils se sont montrés adroits offensivement. L’Écosse ne l’a emporté que dans les dernières minutes. Nous, on a passé la presque totalité du match à défendre, et parfois on s’est trop resserrés et nous leur avons ouvert des espaces.

L’Italie a aussi semblé souffrir dans les impacts…

Parfois oui. Mais à d’autres moments non. Quand on était bien placés défensivement, nous nous sommes sentis à l’aise. Mais au bout de quatre-vingts minutes où l’on a passé notre temps à défendre, on était un peu fatigués. Je défie n’importe qui de jouer un match pareil sans encaisser des points. Dommage, car il fallait plus jouer dans leur camp, garder la possession du ballon comme l’on a fait parfois. Il faudra se baser sur ces points positifs pour préparer au mieux le match contre l’Angleterre. 

par Diego ANTENOZZIO (avec P. L.)

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?