• Oyonnax, en puissance
    Oyonnax, en puissance
Publié le / Modifié le
Pro D2

Oyonnax, en puissance

Le duel, longtemps serré comme attendu face à Mont-de-Marsan, a basculé sur un ballon porté de plus de quarante mètres des Oyonnaxiens. 

Le match

Oyonnax n'a pas manqué son rendez-vous, même si les Landais pesèrent sur le match en première période, même s'il fallut de la patience pour que le match, longtemps rythmé par le duel des buteurs, bascule suite à l'épreuve de force imposée par les Oyonnaxiens après la demi-heure de jeu. En sept minutes, Oyonnax put ainsi franchir là igné à deux reprises, mais malgré la débauche d'efforts et de volonté, le score en resta là pour l'équipe de l'Ain tenu en échec par des Montois accrocheurs. Les Oyonnaxiens s'échinèrent à chercher à inscrire un troisième essai. Ils se créèrent des occasions, mais sans aller au bout,  et au final les Landais, sur un essai de pénalité, leur ôtaient l'espoir d'un bonus offensif sans pour autant s'offrir la possibilité d'accrocher un bonus défensif.

 

L'essai

Sur ses trois premiers lancers en touche, Oyonnax avait été contré à deux reprises. Mais la quatrième tentative fiut la bonne. Dans ses quarante mètres Oyonnax récupérait le ballon et enclenchait un ballon porté jusque sur la ligne des 22 mètres montois. Au bout de cette démonstration de force Oyonnax choisissait de jouer petit côté verts Ikpefan qui finissait le travail en effaçant deux défenseurs. Dans l'élan, Oyonnax profitait d'une autre touche pour venir pilonner la ligne landaise et passer en force par Ma'afu.

 

Le joueur

Le public de Mathon à salué par une ovation le retour de Sylvère Tian, sorti le dernier du couloir des vestiaires, mais il a réservé une autre ovation à Viliami Ma'afu à sa sortie du terrain. Une fois encore le 3ème ligne centre de l'USO à été le meneur de son équipe, pour sans cesse la mettre dans l'avancée et pour marquer l'essai qui à la pause permettait à Oyonnax de virer avec quinze points d'avance.

 

Les meilleurs: à Oyonnax :  Ma'afu, Greyling, Fabbri, Ikpefan.

À Mont-de-Marsan :  Astle, Ormaechea, Matenga.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir