-20 ans : La France y a cru jusqu'au bout

  • -20 ans : La France y a cru jusqu'au bout
    -20 ans : La France y a cru jusqu'au bout
Publié le , mis à jour

La France s'est inclinée pour la deuxième fois dans ce Tournoi des - 20 ans. Longtemps dominés par une équipe irlandaise impressionnante, les Bleus ont réagi en seconde mi-temps mais ont du s'incliner logiquement (27-22).

Le match

Large vainqueurs de l'Ecosse il y a deux semaines, les Bleuets étaient attendus face à l'Irlande. Retardé de six minutes, le match commençait sur une note étrange puisque les hymnes n'étaient pas joués. Boosté par La Marseillaise entonée par les supporters tricolores présents en nombre, c'est la France qui imposait les premiers longs temps de jeu dans le camp irlandais. A l'image d'Athur Retetiere tout proche d'inscrire le premier essai français. Pourtant, ce sont bel et bien les Irlandais qui sur leur premier temps fort dans le camp français ouvraient le score grâce à l'essai de McElroy. Les joueurs de Thomas Lièvremont passaient une pénalité par Romain Ntamack. Mais sur le renvoi, les Irlandais reprenaient le contrôle du ballon et O'Brien tapait à suivre pour lui-même et inscrivait le deuxième essai. L'Irlande menait alors 14 à 3 puis rapidement 21 à 3 après l'essai de filou de Dowling (voir l'essai du match). La France réagissait avant la pause. Fartas en bout de ligne marquait. 21 à 10 à la mi-temps. La seconde mi-temps reprend par une pénalité irlandaise. C'est le début de la révolte française. C'est d'abord Fartas qui inscrivait un nouvel essai en bout de ligne. La France revenait à 9 points (24-15). Puis sur une longue domination en mêlée, l'arbitre de la rencontre allait sous les poteaux offrant un essai de pénalité aux Tricolores. 24 à 22 pour l'Irlande. Mais c'est au moment où l'on croyait le plus à un renversement de situation incroyable que la France concédait une pénalité (voir le tournant du match) qui venait cloturer définitivement le score pour une défaite 27 à 22. Malgré ce deuxième revers en trois matchs, les Français auront eu le mérite d'y croire jusqu'au bout. Pour l'Irlande, c'est une troisième victoire en autant de match dans ce 6 Nations 2017. 

 

L'essai du match : l'essai de Dowling  

La France est acculée dans son camp et récupère une mêlée. Largement dominés par le pack irlandais, les coéquipiers de Verhaeghe conservent tant bien que mal le ballon sur leur ligne d'en-but. C'est ce moment que choisit Dowling pour surgir. Alors que le ballon est sorti du ruck, comme un filou, le deuxième ligne irlandais se faufile sur le côté pour appuyer sur la balle qui est sur la ligne. Un essai casquette qui aura grandement pénalisé les Français. 

 

Le tournant du match: la pénalité concédée à 5 minutes de la fin

On joue la 74ème minute. Alors que la France vient de recoller à deux points de l'Irlande, elle est proche de faire basculer pour la rencontre en sa faveur. Pourtant, ce sont bel et bien les Bleus qui vont commettre l'erreur fatale. Une passe mal assurée dans les 22 mètres, un ballon repris devant par Couilloud, et l'arbitre de la recontre sifflait logiquement pénalité. Une offrande que Johnston convertissait face aux perches mais qui venaient surtout assurer définitivement la victoire de son équipe.

 

L'homme du match : Jordan Larmour

L'ailier irlandais a été tout simplement phénoménal dans cette rencontre tant offensivement que défensivement. Dans le secteur offensif, Larmour s'est signalé par deux perçées en début de seconde mi-temps qui ont mis en souffrance les Français. Défensivement, par deux fois, il s'est interposé pour barrer la route à Fartass qui partait dans l'en-but. Son jeu au pied a aussi été précieux et a sorti l'Irlande de nombreuses situations périlleuses. 

 

Les meilleurs: pour la France : Verhaeghe, Retiere, Iraghua, Fartass;

Pour l'Irlande : McElroy, Dowling, Doris, Johnston, O'Brien, Larmour.

 

par Pierre Loevenbruck

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?