Carcassonne dompte Colomiers (et le vent !)

  • Carcassonne dompte Colomiers (et le vent !)
    Carcassonne dompte Colomiers (et le vent !)
Publié le , mis à jour

Dans une partie où le vent a joué le rôle d'acteur principal, les Carcassonnais ont dû s'employer pour venir à bout de courageux Columérins (26-14).

Carcassonne 26-14 Colomiers

Par Pierre Loevenbruck

 

Résumé de la rencontre

Dans un match rendu très difficile par le vent, Carcassonne et Colomiers n’ont pas eu la partie facile, pourtant les acteurs ont eu le mérite de produire du jeu. Ce sont les Audois qui rentraient le mieux dans la partie grâce à une pénalité d’Antoine Lescalmel. Avec le vent dans le dos, l’ouvreur passait une nouvelle pénalité presque à hauteur de ses quarante mètres. Pourtant sur leur premier temps fort, les Columérins infligeaient la double peine à l’USC : essai de pénalité et carton jaune pour François Tisseau, portant le score à 7-6 (22e). Pourtant dominateurs en mêlée jusque-là, les hommes de Goutta étaient mis à la faute et Carcassonne reprenait l’avantage grâce à la botte de Lescalmel. A la mi-temps le score était de 9 à 7. Les Audois creusaient l’écart dès le début de seconde période grâce à l’essai de Tagotago. Deux minutes plus tard, l’ailier carcassonnais y allait de son doublé et l’USC menait 23 à 7 (47e). A la fois dominateurs mais indisciplinés et maladroits, les Columérins parvenaient à inscrire un deuxième essai à cinq minutes du terme de la rencontre. Une réaction beaucoup trop tardive. Carcassonne s’imposait finalement 26 à 14.

 

Le joueur de la rencontre - Tagotago

Auteur d’un doublé, Tagotago a été incontestablement le meilleur Carcassonnais. Ses deux essais ont largement contribué à la victoire de son équipe. S’il a été à la conclusion en bout de ligne du premier essai, il s'est offert un sacré numéro en raffutant le dernier défenseur sur le deuxième. L’ailier Fidjien a avancé tout le match et s’est montré précieux en défense.

 

L’essai de la rencontre - Tagotago (42e)

Dès le début de la seconde mi-temps, Carcassonne inscrivait un superbe essai à la suite d’une action rondement menée. Pedro Bettencourt transperçait la défense columérinne, Lazzarotto prenait le relais avant que Tagotago se joue du dernier défenseur pour filer sous les poteaux.

 

Le fait du match - Les rafales de vent

Le vent a fortement influencé le jeu des deux équipes. En première mi-temps alors qu’il soufflait dans le dos de l'USC, les Carcassonnais ont beaucoup utilisé le jeu au pied, à l’image de cette pénalité de cinquante-cinq mètres d'Antoine Lescalmel. Dans le même temps, Colomiers n’a tenté aucune pénalité, préférant multiplier les temps de jeu. En seconde période, Carcassonne s’est montré impressionnant face au vent.

 

Les meilleurs

Koffi, Lescalmel, Tagotago, Bettencourt, Lazzarotto ; Beco, Piron, Coll.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?