Le CO s'échappe dans le dernier virage

  • Le CO s'échappe dans le dernier virage
    Le CO s'échappe dans le dernier virage
Publié le

Belle victoire de Castres (26-16) au cours d'un match que Clermont a souvent dominé.

Le résumé du match

Le CO a arraché sa troisième victoire consécutive et se dirige tout droit vers les phases finales. Les Tarnais ont forgé ce succès dans les douze dernières minutes, marquées par un essai transformé suivi d'un drop qui a tout fait basculer. D'aucuns y verront une lien de cause à effet avec l'entrée en jeu d'Antoine Dupont qui a donné une énergie terrible à son équipe. Les Clermontois avaient pourtant dominé les débats jusqu'à l'heure de jeu, mais ils ont manqué quelques occasions qui valaient cher.

Le fait du match

L'efficacité des Castrais, longtemps privés de ballons. Ils ont réussi à se détacher en fin de match après avoir souffert. Il fallait le faire. Pour l'anecdote, les Tarnais n'ont pas construit une action avant la 18eme minute. Le tournant - L'essai de Jelonch, fruit d'une séquence initiée par une chistéra de Dupont pour Palis sur l'aile opposée. Castres se rettouva à 23-16 à la 69 eme. Quelle percussion de Jelonch sur Raka.

Le plus beau mouvement

On se souvient d'une action clermontoise mal récompensée et mal terminée par Cancorier et Abendanon en début de rencontre. La séquence fut pourtant magnifique. L'homme du match - Même s'il aperdu, Aurélien Rougerie a fait une partie sensationnelle. A 37 ans, on se dit qu'il pourrait jouer encore en équipe de France.

Les meilleurs : Dupont, Jelonch, Palis, Bias, Viallèle, à Castres. Rougerie, Cancorier, Strettle pour Clermont.

Jérôme Prévot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?