Finir le bloc en beauté

  • Finir le bloc en beauté
    Finir le bloc en beauté
Publié le

Vainqueur lors de ses deux dernières journées, Agen compte terminer le travail avant deux semaines sans match. Le SUALG reçoit Dax ce vendredi.

12 février. Ce dimanche-là, Agen perdait pour la première fois de la saison dans son stade Armandie. Une contre-performance à domicile suivie d'un non-match à Perpignan. Un début de bloc compliqué où le SUALG a marché à réaction. Les Lots-et-Garonnais ont battu Narbonne dans un « match piège » selon les dires de son entraîneur des avants, Mauricio Reggiardo. Lors de la dernière journée à Montauban, ils ont fait chuter Sapiac pour la première fois de la saison. Une véritable performance alors que 18 Agenais n'avaient encore jamais découvert l'ambiance si particulière du stade montalbanais. Vendredi, ils voudront terminer le bloc par une troisième victoire consécutive contre Dax. Une obligation pour Mathieu Blin, le manager du club. « Nous devons faire un très bon match et offrir le succès à notre public et nos partenaires ». 

Pour parvenir à ses fins, Agen devra conserver l'état d'esprit affiché à Montauban. « Il faut qu'on mette la même intensité face à Dax que celle qu'on avait mis à Sapiac, confirme Blin. Notre état d'esprit est aujourd'hui notre principal atout face à nos adversaires. Avec celui-ci, et en éliminant encore le déchet dans notre jeu, on peut faire un très bon match. » Dans le Tarn-et-Garonne, les Lot-et-Garonnais ont réalisé un très bon match mais « tout n'a pas été encore parfait » constate Blin et Reggiardo. Des imperfections qu'ils souhaitent corriger contre les Landais. « Il faut qu'on continue à progresser dans notre jeu. Face à Montauban, on a eu du mal à capitaliser nos temps forts. Demain, on devrait trouver des conditions climatiques qui favorisent notre jeu d'attaque », explique l'entraîneur des avants. 

Attention à la décompression

La victoire contre l'USM a fait beaucoup de bien dans les têtes agenaises. « C'est vrai que l'entraînement est plus facile cette semaine. C'est à nous les entraîneurs de trouver les mots pour qu'ils gardent leur concentration, et la même exigence dans leurs performances », concède Mauricio Reggiardo. Au match aller, Agen l'avait emporté 32 à 30. « C'est une équipe qui s'accroche. Chez eux, ils avaient inscrits deux essais dans les cinq dernières minutes et on aurait pu s'incliner. C'est à nous de pas en faire un match piège », poursuit l'ancien international argentin. Les Landais sont cependant très irréguliers, capables du meilleur comme à Vannes et comme du pire avec 52 points encaissés contre Béziers et Albi. « On est prévenus », conclut Mathieu Blin. 

Seule ombre au tableau, alors que la plupart des voyants sont au vert, Agen sera encore privé de nombreux joueurs. Une dizaine en tout. A Montauban, les Agenais ont perdu Tamaz Mchdelidze explusé. En revanche, le capitaine Antoine Erbani blessé à Sapiac sera dans la groupe réception de Dax. Néanmoins qu'importe les joueurs présents, pour l'équipe de Mathieu Blin, la victoire est impérative pour finir le bloc en beauté. 

par Pierre Loevenbruck

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?