L' UBB peut être fière !

  • L' UBB peut être fière !
    L' UBB peut être fière !
Publié le

Les Bordelais ont enfin retrouvé le chemin de la victoire (46-14) en marquant six essais dans une ambiance de soulagement intense.

Le match

Les Bordelais ont enfin retrouvé le chemin de la victoire après près de quatre mois sans victoire en Top 14. Et le score parle de lui-même. Les Bordelais qu’on disait au bord de l’implosion ont fait une partie pleine d’énergie et de cœur, même si elle ne fut pas parfaite (en mêlée notamment). Mais quel engagement dans le combat. Le bonus vint récompenser cette débauche terrible.

 

Le fait

Bordeaux a gagné ce match malgré un déficit de pénalités impressionnant, sept contre quatorze.

 

Le plus beau mouvement

La percée au long cours de Marco Tauleigne relayée par Connor, prélude à l’essai de Madaule, un vrai délice comme aux temps bénis de l’automné 2016.

 

Le tournant

Le premier essai inscrit par Romain Lonca, tranchant sur une passe au laser et à plat de Yann Lesgourgues. Il libéra à la fois les joueurs et les 24 000 spectateurs. Le bout du tunnel était en fin en vue.

 

L’homme du match

Nous avons retrouvé avec plaisir l’activisme de Louis Benoit Madaule, qui a retrouvé les galons de capitaine. Il a marqué en plus le second essai qui soulagea tout le monde.

 

Les meilleurs :

À Bordeaux : Madaule, Tauleigne, Marais, Lesgourgues, Lonca, Spence ;

À Grenoble : Héguy, Diaby, Bosch, Mélé.

Jérôme Prévot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?