Top 14 : ce qu'il faut retenir de la 21ème journée

La Rochelle enchaîne face à Brive, Toulouse renoue avec la victoire face à Lyon tandis que Clermont atomise Pau. 

Le match : Grenoble - Toulon

 

Match à suspense au Stade des Alpes. Perturbé par une semaine agitée extrasportivement et la séparation de son entraîneur Bernard Jackman, Grenoble a répondu sur le terrain face à Toulon. Les Isérois ont arraché un match nul au goût de victoire. Le FCGR a été mené toute la partie par des Varois dominateurs en puissance à l'image de l'essai de Romain Taofifénua. C'est pourtant en infériorité numérique que les coéquipiers de Jonathan Wisniewski sont revenus à chaque fois dans la partie. D'abord juste avant la mi-temps, c'est Henry Nemani qui a permis à Grenoble d'espérer. A deux minutes de la fin et alors que Laurent Bouchet avait reçu un carton jaune, Vanderglas était à la conclusion d'un superbe mouvement initié par Gegenbacher. Un essai symbole de match nul pour les Grenoblois. Ils restent néanmoins treizièmes à 11 points du Stade français, premier non relégable. De son côté, le RCT manque une belle occasion de mettre la pression sur Castres et Montpellier dont les matchs ont été reportés le week-end dernier. 

 

En hausse : Toulouse

 

Ca y est Toulouse s’est rebellé, enfin. Cela faisait quatre match que les Toulousains perdaient, dont deux à domicile face à Pau et La Rochelle. Pire, les hommes d’Ugo Mola n’avaient plus gagné depuis le 1er janvier 2017 et cette victoire sur la pelouse du Stade-Français (15-18). Ce dimanche, les toulousains ont fait preuve de caractère face à Lyon. Dès le début du match, les Hauts-Garonnais ont su se détacher au score pour rapidement mener de 17 points. Malgré le réveil lyonnais, Toulouse a semblé ne jamais douter pour finalement remettre la marche en avant et s’imposer 42-26. Grâce à ce succès, les partenaires de Patricio Albacate se replacent dans la course aux barrages, à quatre points du Castres Olympique, sixième.

 

En baisse : Pau

 

En déplacement à Clermont, les Palois étaient attendus au tournant. D’abord par ce qu’ils sont des prétendants aux phases finales, mais également par ce que Clermont se devait de rectifier le tir après la désillusion de Montpellier, lors de la 20e journée. Et force est de constater que les hommes de Simon Mannix n’ont pas répondu présent au Michelin puisque tout au long de la rencontre, ils ont subi les assauts répétés des Auvergnats sans avoir la capacité de rétorquer. Au total, 9 essais encaissés et une place de perdue au classement pour les Béarnais, qui auront un match compliqué à négocier le week-end prochain face au leader rochelais, au stade du Hameau. Pau est donc l’équipe qui réalise la mauvaise opération de cette 20e journée.

 

Le chiffre: 9

Neuf, comme le nombre de matchs sans défaite du Stade rochelais en championnat. Les Maritimes en sont mêmes à huit victoires consécutives en Top 14, et onze toutes compétitions confondues. Samedi soir, c'est Brive qui a subi la loi de La Rochelle au Stade Marcel-Deflandre où les Charentais sont invaincus cette saison. Les hommes de Patrice Collazo l'ont emporté 36 à 17. Avec cinq essais au compteur, les Jaune et Noir prennent le bonus offensif. Le Stade rochelais est toujours en tête du Top 14 avec huit points d'avance sur Clermont.