L'AFLD innocente Carter, Imhoff et Rokocoko dans l'affaire des corticoïdes

  • L'AFLD innocente Carter, Imhoff et Rokocoko dans l'affaire des corticoïdes
    L'AFLD innocente Carter, Imhoff et Rokocoko dans l'affaire des corticoïdes
Publié le , mis à jour

Le club francilien a annoncé ce lundi que l'Agence Française de Lutte Antidopage a innocenté ses trois joueurs Dan Carter, Juan Imhoff et Joe Rokocoko mis en cause dans l'affaire des corticoïdes.

Le Racing 92 se donne un peu d'air. Le club champion de France en titre a indiqué dans un communiqué que Dan Carter, Joe Rokocoko et Juan Imhoff, avaient été innocentés « sans réserve » par l’Agence Française de Lutte contre le Dopage (AFLD) dans l'affaire des corticoïdes. Les deux Néo-Zélandais et l'Argentin avaient eu recours à la prise de corticoïdes en juin dernier avant la finale de Top 14 disputée à Barcelone, et remportée contre Toulon. Des traces de prednisolone avaient été retrouvées dans leurs urines. Le seuil du taux du produit, fixé à 30 nanogrammes par millilitre par le code mondial antidopage, avait été dépassé par les trois: 81 nanogrammes pour Carter, 49 pour Rokocoko, 31 pour Imhoff. Après avoir été blanchi par la commission médicale de la FFR le 18 octobre, les trois joueurs sont donc lavés de tous soupçons de dopage. Dimanche, le Racing 92, actuel huitième du championnat dispute face à Pau un match charnière pour la qualification en phases finales.

 

Le communiqué du Racing 92 à retrouver ci-dessous

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?