Premier moment de vérité pour Biarritz

  • Premier moment de vérité pour Biarritz
    Premier moment de vérité pour Biarritz
Publié le

À quatre journées de la fin du championnat, le BO reçoit le leader de ce Pro D2, pour un choc au sommet.  

Il est long le chemin pour arriver au sommet. Biarritz peut vous le confirmer. Long, et semé d’embûches. Dans ce marathon qu’est le Pro D2, la venue d’Oyonnax, actuel leader du championnat, n’est finalement qu’une étape de plus à franchir dans la quête aux phases finales. Une étape, quelle étape ! Sur cinq victoires consécutives, et après avoir fait tomber Armandie il y a deux journées, les Oyomen se sont un peu détachés en tête du Pro D2. Un fait logique pour David Darricarrère : « leur équipe a été programmée pour ça. Elle a été dans le dur en début d’année, s’est fait surprendre à la maison ce qui prouve la qualité de ce championnat », qui s’avoue cependant être un peu surpris car il s’attendait « à ce qu’ils soient largement devants, vu leur effectif et expérience. » Une formation contre laquelle le BO était tombé les armes à la main au match aller (défaite 33-26), et avait manqué de rien un bonus défensif sur la dernière action. « Le contenu avait vraiment été intéressant. Le groupe s‘est aperçu que, nous aussi, on pouvait rivaliser pour espérer se qualifier » se remémore le stratège Biarrot. Onzième du classement au soir de cette défaite mi-décembre, le BO est classé cinquième quatre mois plus tard. Collé par Montauban, et dans le viseur de Perpignan, la réception de l’USO est-elle le plus gros défi de la saison des rouge et blanc ? « Des défis, l’équipe en a eu quand nous n’étions vraiment pas bien. Je pense notamment à la double réception du Stade Montois et Perpignan qui étaient ‘’plein pot’’, et nous, très diminués. On s’en était sortis. Ces défis étaient très importants pour la suite de la saison. Aujourd’hui, c’est un autre style qui nous attend. Le club est en mode ‘’phases finales’’ avec des matchs à très gros enjeux. » rétorque Darricarrière.

 

Biarritz, habitué du jeudi soir

Pour la sixième fois de la phase retour, les Basques auront les honneurs des caméras de Canal + Sport, avant d’en connaître un septième dans deux semaines à Colomiers. Une programmation avancée, qui a un impact dans la préparation des matchs, souligne le manager rouge et blanc « c’est compliqué, quand tu te déplaces très loin le jeudi soir, et que tu rejoues le jeudi suivant. Ta semaine est très courte. On aurait aimé jouer des fois un petit peu plu le dimanche après-midi à Aguiléra pour avoir de meilleures conditions de jeu et une préparation au top » avant de concéder « si l’équipe a joué autant de fois le jeudi soir, c’est que quelque part Biarritz compte dans ce championnat, sinon on n’aurait pas été invités. Ça prouve aussi la qualité de ce groupe. Le BO est encore là et va essayer d’atteindre l’objectif du début de saison : les phases finales. » 

La composition de Biarritz :

15. X.Lucu ; 14. Hamdaoui, 13. Gimenez, 12. Delaï, 11. Vaka ; 10. Arrate , 9. M. Lucu ; 7. Manu, 8. Roumat, 6. Sousa ; 5. Hewitt, 4. Nabou ; 3. Van Staden, 2. Roumieu (cap), 1. Synaeghel.

Remplaçants : 16. Chambord, 17. Cabarry, 18. Singer, 19. Guiry, 20. Magnaval, 21. Le Bourhis, 22. Giresse, 23. Giudicelli

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?