La ballade du MHR

  • La ballade du MHR
    La ballade du MHR
Publié le

 Les Héraultais s’imposent largement face aux Isérois et décrochent les cinq points. Ils consolident ainsi leur troisième place au classement et prennent confiance. Les Grenoblois repartent les valises pleines de l’Hérault et s’enfoncent un peu plus en bas du classement. La descente n’est pas encore officielle mais elle semble inéluctable.

LE MATCH

Il n’y a pas eu match entre Montpellier et Grenoble. Huit essais à deux  pour les Cistes et une humiliation pour des Isérois courageux mais dépassés. Plus puissants, plus joueurs et mieux organisés, les Héraultais se sont amusés à l’Altrad Stadium, sans jamais sortir de leurs systèmes de jeu préétablis. Une victoire facile face à un adversaire plus faible qui ne restera pas dans les annales mais permet au MHR de reprendre sa marche en-avant. Rendez-vous face à Bayonne dimanche prochain pour une nouvelle victoire bonifiée ?

 

LE TOURNANT :

Le MHR emporte tout sur le passage de ses groupés-pénétrants ravageurs et marque trois essais derrière. Contrés en début de partie sur leurs deux premières tentatives de mauls, les Héraultais ont ensuite retrouvé leur efficacité derrière leur arme fatale. C’est d’abord le spécialiste du genre, Bismarck du Plessis, qui marque le premier (22e). Avant d’être imité huit minutes plus tard par Kélian Galletier et Giorgi Bazadze en fin de match. Inarrêtables dans cette épreuve de force, les Cistes ont profité de leur supériorité dans ce secteur pour faire exploser la défense grenobloise aux abois. Avec près de 70% d’essais marqués derrière touche, Montpellier est l’équipe la plus performante sur cette base de lancements de jeu.

 

L’HOMME DU MATCH

Joe Tomane avait du feu dans les jambes. Auteur de son cinquième essai sous les couleurs héraultaises face à Grenoble (plus un second essai refusé pour un en-avant de passe de Ouedraogo), l’Australien a été impressionnant. Impliqué dans tous les bons coups, il a été précieux par la multiplication de ses courses offensives et de ses passes après contacts. Repositionné avec succès depuis trois matchs à l’aile, son poste de formation, Tomane s’impose comme l’homme en forme du MHR ces dernières semaines. 

 

LE PLUS BEAU GESTE

La chistera de Bismarck du Plessis sur l’essai de Joe Tomane. Quel geste technique du Sud-Africain qui a prouvé sur cette action qu’il était bien plus qu’une “brute”. Dans un mouchoir de poche et après contact, le talonneur parvient à adresser une merveille de passe dans le dos à Joe Tomane. L’Australien n’a plus qu’à accélérer sur quarante mètres pour aller à l’essai. Et se permet même une petite “gourmandise” en fin de course, en humiliant David Mélé d’une feinte de passe à une main dans laquelle le numéro dix a totalement mordu.

 

LE PLUS BEL ESSAI

Nemani Nadolo s’envole sur quarante mètres le long de son aile et ne sera jamais rattrapé par les Grenoblois. Seuls deux d’entre eux sont parvenus à toucher le géant fidjien qui n’a jamais été déstabilisé. Quel joueur !

 

LES MEILLEURS

A Montpellier : Tomane, Reilhac, Willemse, Steyn, Battut, B. du Plessis, Guillamon ; à Grenoble : Nemani, Saseras. 

par Julien Louis

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?