Territoires en fête

  • Territoires en fête
    Territoires en fête
Publié le , mis à jour

Les sept comités du Grand Ouest vont célébrer sur un même week-end leurs finales de l’élite territoriale au cours de manifestations populaires et festives.

En ce mois d’avril, réforme oblige, on aurait pu craindre de devoir vivre les dernières finales des championnats régionaux, mais ce ne sera pas le cas. L’exercice 2017-2018 commencé sous la forme actuelle ne s’achèvera qu’en juin 2018. Il y aura donc l’année prochaine une dernière salve de finales dans chaque comité. Avant que le rideau ne tombe définitivement, intéressons-nous aux fêtes que les comités territoriaux vont organiser le week-end des 22 et 23 avril au bout desquelles seront connus leurs champions.

Armagnac-Bigorre. Les finales Honneur, Promotion Honneur, Première et Deuxième Série seront disputées les 23 et 24 avril sur des terrains à désigner. Une certitude, Pouyastruc jouera la finale Honneur.

Béarn. Trois sites ont été retenus. Les finales Honneur et Deuxième Série auront lieu à Oloron le samedi 22 avril. Les finales Promotion Honneur et Première Série à Aire-sur-l’Adour le 23 et les finales Troisième et Quatrième Série à Arudy le 30.

Côte d’Argent. Dans les années 80, le comité lando-girondin a inventé le concept de fête du rugby regroupant toutes les forces vives. Cette année, sur les installations du Stade bordelais-ASPTT, stade de Sainte-Germaine, vont se disputer sur deux jours sept finales territoriales. Samedi 22 avril : finale Quatrième Série (11 heures), la finale de Première Série entre Saint-André-de-Cubzac et Lège-Cap-Ferret (14 h 30) vaudra le détour, Rugby à 7 (16 h 30), Promotion Honneur (17 h 15). Le dimanche 23 avril : Troisième Série entre Cazaux et La Brède (11 heures), Deuxième Série (14 h 30) et enfin la finale reine d’honneur à 17 h 15. Le grand favori Gujan-Mestras qui accède à la Fédérale 3 sera de cette apothéose. L’autre ticket est revenu ce dernier dimanche à Castillon ou Léognan. Sur le site, sera dressé un village de 60 stands de clubs, partenaires, institutionnels, et l’animation sera permanente.

Côte basque-Landes. Les organisateurs ont innové en plaçant leur fête du rugby un samedi, le 22 avril. Castets-des-Landes en sera le joli théâtre. La finale de Deuxième Série ouvrira les festivités à 15 heures. Suivra à 17 heures la finale Honneur pour succéder à Soustons devenu ensuite champion de France 2016. Au stade des demi-finales, Cambo était opposé à Saint-Pé et Habas à Bardos. Trois Basques face à un seul Landais (Habas). Le dimanche 23 se dérouleront les finales Promotion et Première Série sur des terrains à désigner.

Périgord-Agenais. La Dordogne et le Lot-et-Garonne se partageront quatre des six finales régionales. À Bergerac le 29 avril seront attribués les titres d’Honneur et Deuxième Série. À Agen (Armandie) le lendemain, seront connus les champions de Promotion Honneur et Première Série. Enfin, le 1er mai à Penne d’Agenais les Troisième et Quatrième Série en découdront.

Poitou-Charentes. Depuis 1995, le comité picto-charentais regroupe ses six finales sur un même site en un seul jour. La fête dont l’entrée est gratuite aura lieu à Aigrefeuille (17) le dimanche 23 avril de 10 heures à 19 h 30. De fait, neuf finales seront disputées et le vainqueur de la finale Honneur accédera à la Fédérale 3. Un participant est connu, Rochefort, la deuxième place se jouait dimanche entre Royan-Saujon et La Couronne.

Pays-de-la-Loire. La règle de temps et de lieu est également respectée. Le dimanche 23 avril à Château-Gontier vont être disputées six finales de 9 h 30 à 17 h 30. Honneur : Les Sables d’Olonne promu en Fédérale 3 contre Fontenay-Luçon. Promotion Honneur : Le mans ou Pontlieue contre XV Erdre ou Châteaubriant. Première Série : Château-Gontier contre VS Nantes. Deuxième Série : Clisson ou Laval contre Seiches 3 Rivières ou Pays d’Ancenis. Troisième Série : La Ferté-Bernard contre Segré. Quatrième Série : Saumur ou Grâce-Guenrouët contre Doué-la-Fontaine ou La Flèche

par Gérard Piffeteau

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?