Montpellier en route vers la deuxième place ?

  • Montpellier en route vers la deuxième place ?
    Montpellier en route vers la deuxième place ?
Publié le , mis à jour

Facile vainqueur du Racing 92 (54-3), Montpellier occupe désormais la deuxième place au classement du Top 14. La lutte avec Clermont s'annonce acharnée à deux journées de la fin du championnat.

Le match :

Avant même le début de la rencontre, le ton était donné par les supporters montpelliérains avec une banderole « équité sportive = Goze démission ». Référence au conflit rocambolesque entre la FFR et la LNR sur le report des matchs après l'épisode avortée de la fusion Stade français Racing 92. Finalement, la partie s'est bien déroulée et Montpellier était bien décidé à faire plier le Racing 92 pour obtenir une équité sportive bafouée à leurs yeux. Costaud lors du début de match, le MHR inscrivait pas moins de trois essais grâce à Nadolo, Galletier et Bismarck Du Plessis. La fin de la première période était dominée par le Racing 92. Toutefois, les Franciliens se montrés bien trop imprécis pour espérer revenir dans la partie. Leurs mêlées étaient pénalisées, leurs munitions volées en touche, leurs ballons perdus au contact. A la mi-temps, le MHR menait 21 à 3. La deuxième mi-temps était de nouveau à sens unique. A quinze minutes de la fin de la rencontre, Montpellier avait inscrit quatre nouveaux essais sous les yeux du sélectionneur de l'équipe d'Angleterre Eddie Jones. Contrairement à la première mi-temps, le Racing n'a jamais su réagir et encaisse une lourde défaite (54 à 3). Le MHR avec huit essais inscrits prend le bonus offensif et occupe désormais la deuxième place avec un point d'avance sur Clermont. La lutte s'annonce acharnée entre les deux équipes pour prendre le dernier ticket direct pour Marseille.

 

L'essai du match : 

Le premier essai de Montpellier n'est pas forcément le plus beau de la rencontre. Pourtant, il a donné le ton de la partie. Le MHR a monpolisé le ballon dans les 22m multipliant les temps de jeu suite à une belle perçée de Nadolo. Ce même Nadolo sera à la conclusion en cassant trois plaquages à cinq mètres de la ligne.

 

Le joueur du match : Bismarck Du Plessis

Ce n'est pas forcément le joueur le plus spectaculaire de Montpellier. Mais quel combattant ! Bismarck Du Plessis a livré une partie pleine comme souvent ses derniers temps. Il a été omniprésent au plaquage. Ses lancers en touche ont amené trois essais. Lui-même a été récompensé par une réalisation. Il sort sous l'ovation du public à la 61ème minute.

 

Le chiffre : 114

C'est le nombre impressionnant de points encaissés par le Racing lors de ses deux derniers déplacements dans l'Hérault. L'an dernier, les Franciliens étaient revenus avec une valise lourde de neuf encaissés et un défaite 60 à 7. Cette années, les hommes du duo Labit-Travers s'est incliné 54 à 3 pour une bagatelle de huit essais inscrits par le MHR.

 

par Pierre Loevenbruck

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?