Mathieu Tanguy - Arthur Retière : Jeunes prometteurs

  • Mathieu Tanguy - Arthur Retière : Jeunes prometteurs
    Mathieu Tanguy - Arthur Retière : Jeunes prometteurs
Publié le

Mathieu Tanguy et Arthur Retière, deux profils différents pour une même soif de jeu, ont marqué des points malgré la défaite de leur équipe.

Samedi, le Stade rochelais a connu sa première défaite à domicile cette saison, face à Gloucester. C’était une demi-finale historique, mais les Maritimes n’ont pas résister à la vague des Cherry and Whitemalgré, encore une fois, un public en feu.Le rêve d’une finale de Murrayfield s’est envolé. Malgré la défaite, deux jeunes joueurs français ont réussi à tirer leur épingle du jeu. Mathieu Tanguy, pur produit du club, et Arthur Retière, tout droit arrivé du Racing 92 à l’intersaison qui commence à trouver sa place dans l’effectif maritime.

 

Tanguy, le cru rochelais

 

Mathieu Tanguy, qui fêtera ses 21 ans le 5 juin a été formé à La Rochelle, il n’a connu que ce club et cette ville : « Si j’ai l’opportunité de faire toute ma carrière ici, ce ne sera que du bonheur », nous confiait-il  il y a quelques semaines. Il arrive à mettre ses  qualités à profit chaque week-end avec La Rochelle. C’est un joueur club comme les affectionne le staff rochelais. Pour preuve, le jeune deuxième ligne compte déjà vingt deux feuilles de matchs et treize titularisations cette saison. Alors qu’il a prolongé son contrat jusqu’en 2020, le manager rochelais confiait, il y a quelques temps, à son sujet : « Mathieu est un des rares qui a fait l’école de rugby au Stade rochelais. Très tôt nous avons senti une forte identité club marqué chez lui. Il avait à peine 17 ans quand il a commencé à s’entraîner avec nous et il ne cesse encore aujourd’hui de progresser chaque jour. Il est dans la démarche de vouloir s’imposer et potentiellement c’est un des futurs capitaine du club. » Et sa prestation de samedi soir ne peut que confirmer le regard du staff. En effet, il a été dans un cinq de devant qui a dominé. Sur les ballons portés, il a su parfaitement se comporter en pierre angulaire en tournant le dos à l’action et en tirant bien le maul à l’avantage de l’équipe. Mathieu Tanguy a réussi à faire parler ses compétences face aux anglais, notamment en touche où il a été quasi impérial dans les airs. Il a su imposer sa puissance grâce à son gabarit massif (1,95m et 107 kg). Pas très connu du grand public, Mathieu Tanguy a tout d’un grand...

 

Retière, la bonne pioche

 

Son nom vous dit forcément quelque chose. Arthur Retière est certes plus connu que son coéquipier, mais il n’a pas grand-chose à lui envier. à 19 ans, c’est un vrai phénomène. Entré dès la 18e minute en remplacement de Paul Jordaan, le jeune international a réussi à faire plusieurs fois la différence, otamment en termes de vitesse et d’animation de jeu grâce à ses crochets intérieurs. Sous les yeux de son père présent en tribune, Retière a su se faufiler parfaitement dans la défense anglaise, faisant lever le public de Deflandre à plusieurs reprises. Ailier, centre, arrière voire même demi de mêlée, le jeune joueur formé en Bourgogne sait tout faire. Il nous l’a encore prouvé face à Gloucester. En numéro 9, il a excellé par sa vitesse de passe. En début de deuxième période, il a réussi à bonifier des ballons. Inspiré offensivement, il l’a été également défensivement. On se souviendra de ce plaquage à la demi-heure de jeu sur le centre anglais Trinder, le stoppant net dans sa course vers l’essai.

Ces deux joueurs, aux profils bien différents, ont été à l’image du Stade rochelais : valeureux et assez brillants. Et si les Maritimes ont du dire au revoir à leur rêve de finale, cette compétition a permis à des jeunes joueurs de se forger un supplément d’éxpérience.  

Jessica Fiscal
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?