Les tourments d'Allister Cotzee

  • Les tourments d'Allister Cotzee
    Les tourments d'Allister Cotzee
Publié le , mis à jour

Après un début de saison réussi, les franchises sud-africaines marquent le pas. Les blessures s’enchaînent et le jeu est absent. Le sélectionneur Allister Cotzee à de quoi se faire du soucis.

Les huit premières journées de Super Rugby ont eu vite raison des espoirs Sud Africain avant de recevoir la France pour trois tests en juin. Des blessures de plus en plus nombreuses et des performances pauvres en jeu qui doivent causer de nombreux tracas au sélectionneur Allister Cotzee. Pourtant Lions et Stormers évoluaient au sommet avec seulement une défaite en sept rencontres. Pendant que les Sharks eux restaient sur une série de cinq victoires consécutives. Toutes ces équipes jouaient sur un rythme élevé, pratiquant un rugby léché qui nourrissait les plus beaux espoirs pour les Springboks. Une embellie de courte durée. Ce week-end, les Lions ont eu du mal à se défaire des Jaguares sur la pelouse de Ellis Park. Les Stormers ont subi la loi des Crusaders et les Sharks ont partagé les points avec les Rebels à Durban dans un match loin d’être bénéfique pour l’image du rugby. Pour ne rien arranger, Coetzee sera privé durant les tests de juin de Handre Pollard (Bulls) et Pat Lambie (Sharks) tous deux blessés. Laissant le poste d’ouvreur à Elton Jantjies (Lions) et à un nouveau venu. Si Jantjies est très efficace en Super Rugby, il n’a jamais prouvé lors de ces 11 sélections. Autre problème, le centre du terrain avec Rohan Janse van Rensburg (Lions) et Damian de Allende (Stormers) eux aussi blessés. Auxquels s’ajoutent le centre des Stormers Juan de Jongh et celui des Bulls Dries Swanepoel mis de côté. Ajoutons à cela le futur incertain du talentueux Jan Serfontein’s qui ne sait pas encore s’il va rejoindre un club français et celui de Andre Esterhuizen (Sharks) sous la menace d’une lourde sanction après son plaquage dangereux face au Rebels. À la mêlée aussi les problèmes se multiplient. Faf de Klerk est considéré comme indiscutable pour revétir le maillot floqué du numéro 9, surtout après avoir démarré les 12 matchs des Sud Africains l’an dernier dans la peau du titulaire. Malheureusement pour lui, cette saison il est relégué sur le banc des Lions, après avoir connu une très nette baisse de forme. Qui sait combien de temps encore, son sélectionneur va attendre qu’il se ressaisisse ? Seulement il n’y a pas foule pour récupérer le poste : Piet van Zyl et Rudy Paige sont à la lutte chez les Bulls et Cobus Reinach, lui, s’est engagé avec Northampton (Angleterre).

Par Ken Borland, traduit par Félix Comane

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?