Super Rugby : Le bilan de la 11ème journée

  • Super Rugby :  Le bilan de la 11ème journée
    Super Rugby : Le bilan de la 11ème journée
Publié le , mis à jour

Des Néo-Zélandais intraitables, des Sud-Africains à la peine, des Australiens courageux. Voici le bilan de la 11e journée de Super 18.

Cruels Highlanders :

41-24, 75e minute, les Cheetahs tiennent une victoire historique face aux Highlanders, les supporters du Toyota Stadium vivent un rêve. Mais le réveil est brutal et il est signé Tevita Lei. Bien servit par son arrière Faddes, l’ailier inscrit l’essai d’un retour aussi inatendu que cruel. La suite c’est un festival de rugby dans une défense apathique. Sûrs de leurs forces les Highlanders relancent de leurs 5 mètres. Fletcher Smith transperce la ligne pour servir Fekitoa sur les 40, qui envoie Faddes en terre promise (41-38, 78e). Avant que Naholo ne vienne briser les derniers espoirs Sud Africain. Score finale 41-45. Cruel épilogue...

 

 

Les Hurricanes du bon pied :

Non Beauden Barrett n’est pas devenu un buteur infaillible. Pourtant le meilleur joueur du monde 2016 fait ce qu’il veut de son pied droit. Dix minutes de jeu, Cory Jane servit au pied par son demi d’ouverture s’en va aplatir le premier des 7 essais de son équipe face aux Stormers. Six minutes plus tard, TJ Perenara imite son compère de la charnière avec un coup pied rasant pour le cadet des Barrett qui marque l’essai le plus surprenant de la journée (du championnat ?). Mais le festival ne s’arrete pas là. Neuf minute plus tard (25e) l’inévitable Beauden tape une diagonale en direction de Savea qui après un numéro de jonglage avec son arrière, inscrit un troisième essai (17-3, 25e). Jamais deux sans trois pour le numéro 10, qui dépose une offrande dans les bras de son frère (22-16, 35e). Et puis jamais trois sans quatre il faut croire. Nouveau coup pied en direction de Savea qui passe à Laumape. Le centre file inscrire son 11e essai de la saison. Score finale 41-22, les Stormers repartent de Nouvelle-Zélande en trainant des pieds et les valises pleines.

 

 

Pour les Australiens le courage ne suffit pas :

Face aux Chiefs, les Reds n’auront pas démérité. Courageux et volontaires, les coéquipiers de Stephen Moore ont tenu face aux joueurs de Waikato une mi-temps durant avant de s’écrouler en deuxième. Menées de 8 points (20-12) à la pause, l’équipe de Brisbane a subit la force du paquet d’avants des Chiefs. Avant que Donald inscrive un doublé  pour anéantir les espoirs australiens. Au finale le score est lourd (46-17) mais le visage montré par les Reds laisse entrevoir une fin de saison moins compliquée. Pour les Waratahs, le constat est le même. Rapidement distancés 26-0 à la pause par les Blues, les coéquipiers de Bernard Foley ont réussit à semer le doute dans les têtes néo-zélandaises (26-14, 58e) avant que la fratrie Ioane ne vienne doucher les derniers espoirs de victoire australienne (40-14, 67e). Malgré un dernier baroud d’honneur, et dix dernières minutes de folies les Waratahs s’inclinent 40-33.

 

Les autres résultats :

Jaguares 46 – 39 Sunwoles

Bulls 24 – 62 Crusaders

Sharks 37 – 12 Force

 

par Félix Comane

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?