Nevers en Pro D2

  • Nevers en Pro D2
    Nevers en Pro D2
Publié le , mis à jour

ll fallait neuf point à Nevers pour combler le retard accusé sur la pelouse de Chambéry et les Jaune et Bleu l’ont fait et de plutôt belle manière (35-9) dans leur stade du Pré Fleuri et accèdent à la Pro D2.

Résumé du match :

De la tension, de l’excitation de l’appréhension il y avait en ce début de rencontre et ce n’est pas les fautes de mains qui nous donneraient tort. Après un round d’observation, long d’un quart d’heure, les deux équipes ont commencé à envoyer du jeu. Oui car les premières minutes de ce choc au sommet de la Fédérale 1 se résumaient à un duel de buteur. Un duel à l’avantage du sud-africain de Chambéry, Grant, beaucoup plus en réussite. En revanche, si la réussite dans les tirs au but était à l’avantage des Savoyards, l’initiative du jeu, elle, était à l’avantage des Neversois. Si bien qu’avant la pause, les Bourguignons, filaient par deux fois à l’essai, par l’intermédiaire de leurs trois-quarts. Autagavaïa d’abord, à la vingtième minute et Maya seize minutes plus tard pour faire basculer le score à 15-3. Mais les visiteurs avaient de la ressource et revenaient à six point de Nevers à la mi-temps, grâce à leur buteur, qui inscrivait une pénalité et un drop avant que la sirène ne retentisse. La deuxième mi-temps fut, malheureusement pour les Rouge et noir, à sens unique. Il faut dire que ce carton rouge, adressé au troisième ligne centre n’a aidé en rien les visiteurs. Au total, deux essais de plus étaient inscrits par les joueurs de la Nièvre et une victoire large, très large pour les partenaires de Coenie Basson, qui s’offrent une montée en Pro D2, aux côtés de Massy.

Le fait du match :

Ce carton rouge distribué à l’encontre du numéro 8, Bisadze. Nous sommes à la 48e minute de jeu, Eugène N’Zi fonce dans la défense visiteuse et est plaqué violemment par deux joueurs. L’ailier, Sofiane Klouchi et le numéro 8 Bisadze. L’arbitre du match, monsieur Charabas a jugé que c’était l’aiier qui avait délibérément retourné le troisième ligne, qui était retombé sur la zone de la nuque et de la tête. Une décision lourde de conséquence, qui conduisait à un carton rouge. Il semblerait toutefois, bien qu’il n’y ait rien à dire sur la décision de sortir le carton rouge, que Thomas Charabas se soit trompé de joueur et que l’aiier de Chambéry ait été davantage fautif.

L’essai du match :

Nous sommes à la suite de ce fameux carton rouge. Les Neversois lance une attaque en première main, pour Urruty qui sert parfaitement son trois-quart centre Derrieux qui arrive lancé plein fer dans la défense, perce dans les 22 mètres adverses. Le numéro 13 adresse un dernier crochet extérieur sur l’arrière garde savoyarde et file à l’essai. En plus d’être formidablement bien construit, cet essai avait le mérite de distancer Chambéry au tableau de marque (25-9). Des Savoyard qui étaient définitivement distancés.

Le joueur du match : Hugo Fabrègue

Dans tous les bons coups, l’ancien Limougeaud a été l’un des grands artisans de cette finale retour de Fédérale 1. Précieux derrière une mêlée conquérante, le jeune troisième ligne centre de Nevers a été puissant, tranchant et altruiste lorsqu’il le fallait. Chapeau.

Les meilleurs :

Fabrègues, Autagavaia, Vallejos, Lam, Derrieux pour Nevers

Neiceru, Grant pour Chambéry

Par Tom Monaci

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?