Liam Gill « Nous pouvons faire quelque chose d’énorme »

En conférence de presse, Liam Gill est revenu sur sa première saison toulonnaise, l’ambiance à Mayol et surtout le match qui attend le RCT ce vendredi soir. Humble mais confiant, le troisième ligne aile pense que son équipe peut créer la surprise en cette fin de saison.

Première saison et premier barrage. Pour vous, cette expérience toulonnaise commence on ne peut mieux...

Cette saison a été compliquée. Nous avons connu des hauts et de bas, mais nous sommes très heureux d’en être là aujourd’hui. Maintenant il faut terminer la saison du mieux possible. Nous avons déjà goûté aux phases finales en Champions Cup contre Clermont, mais désormais nous sommes focalisés et excités en pensant au match de demain soir.

Un mois après votre victoire (23-14, le 15 avril) à Mayol, vous retrouvez une nouvelle fois Castres. Que dire de cette équipe ?

Nous nous souvenons évidemment du match à Castres, où ils nous avaient fait très mal, donc nous sommes prudents. C’est une très belle équipe, ils sont forts et ont des joueurs très dangereux dans toutes les lignes. C’est vrai que c’est une équipe que nous connaissons bien, notamment parce que nous les avons affronté il n’y a pas si longtemps que ça, à Mayol. Ils ont des qualités certaines sur tout le terrain. Mais malgré tout nous restons confiants, sûrs de nos forces. Si nous arrivons à mettre en place notre jeu, ça devrait passer.

Est-ce que demain soir, quoi qu’il arrive, cette saison aura-t-été une réussite ?

Je suis venu ici pour gagner des titres, donc si jamais nous sommes éliminés demain je serais très triste. Je pense que nous pouvons montrer plus que ce que nous avons fait depuis le début de saison. Personnellement, au regard de notre attitude et de l’esprit du groupe, je suis très confiant. Je pense que ce groupe peut aller loin. Avec Richard (N.D.L.R. Cockerill) nous avons mis de nouvelles choses en place et je pense que ça peut passer.

Après une saison plus que poussive, peut-on considérer que le RCT a particulièrement de mérite à jouer ce barrage à domicile ?

Ça montre en tout cas que nous avons du caractère. Nous avons montré un très bon état d’esprit pour en arriver là. Avec tous les résultats, ce qu’il s’est passé sur et en dehors des terrains, ce n’était pas simple. Maintenant nous avons gagné le droit de disputer ce barrage à domicile, ça montre que l’esprit du groupe est très bon et je pense que nous pouvons faire quelque chose d’énorme.

Est-ce que jouer à Mayol vous donne un vrai avantage à ce stade de la compétition ?

L’ambiance nous a beaucoup aidé jusque là, c’est quelque chose de très important. Face à Bordeaux les supporters étaient présents, et que dire face à Pau ? Nous voulions donc vraiment jouer ce quart de finale à la maison pour nos supporters. On sait que c’est très important pour eux et j’espère que nous allons les entendre demain soir.

Sur le plan personnel, que retenez-vous de cette première expérience en France ?

Ça a été une occasion exceptionnelle pour moi de découvrir le rugby européen et français. J’ai appris beaucoup de choses ici, j’ai pu évoluer avec des joueurs de classes mondiales. De plus nous sommes aujourd’hui en phases finales, donc c’est vraiment une super expérience, tant sur le point personnel que professionnel.