Agen écrase la finale !

  • Agen écrase la finale !
    Agen écrase la finale !
Publié le , mis à jour

Le SUA retrouve le Top 14 un an après l’avoir quitté. Sa finale ne fut qu’un cavalier seul riche de cinq essais contre un adversaire méconnaissable.

Le résumé :

Rarement une finale d’accession aura été à ce point écrasée. Les Agenais ont pris tout de suite les commandes par une percée de filou de Clément Darbo (2e). La première demie heure du SUALG tourna à la démonstration. Trois essais (Darbo 2e, Murday 26e, Paris 33e). Agen menait 24 à 3 à la 34e minute. Montauban reprit un peu de couleurs en fin de première période grâce à un essai de Sukanaveita (24-10, 38e) initié par Jérôme Bosviel une nouvelle fois très actif et précieux pour son équipe. Mais Agen reprit sa marche triomphale après la pause, repoussant un à un les assauts montalbanais. Avant qu'à l'heure de jeu Nakosi (62e) et Fouyssac (67e) ne viennent parachever le succès agenais.

 

Le fait :

La supériorité des Agenais, plus puissants, plus inspirés, plus forts en mêlée. La domination des Lot-et-Garonnais fut clairement insolente. Et par conséquent, les Tarn-et-Garonnais ne purent rivaliser. Battus dans les impacts, ils furent en plus maladroits ballon en main.

 

Le tournant :

L’essai refusé au Montalbanais Elvis Tekassala pour avoir aplati en deux temps. Après une percée de Bosviel, le pilier montalbanais se fait reprendre à deux mètres de la ligne par Nakosi, avant de ramper pour aplatir. Montauban était mené alors 10 à 0, peut-être qu’un essai à ce moment-là aurait inversé la dynamique du SUA.

 

La plus belle action : 

Le deuxième essai agenais aplati par Murday après une jolie séquence et un bon travail de Nakosi, Johann Sadie repris à 5 mètres, transmet le ballon après contact à son second ligne australien qui n'a plus qu'à aplatir. 

 

L’homme du match : Clément Darbo évidemment

On avait beaucoup parlé de lui avant la rencontre à cause de son engagement futur avec Montauban. Il a marqué le premier essai d’entrée pour prouver qu’il n’était pas perturbé. Il fut impeccable dans son rôle de buteur pour inscire 21 points pour son dernier match en bleu et blanc.

 

Les joueurs :

À Agen :  Tisley, Nakosi, Paris, Murday, Joly, Mchedlidze.

À Montauban :  Mathy, Engelbrecht.

 

par Jérôme Prévot et Félix Comane

Jérôme Prévot
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?