Test-matchs : Les Bleus démarrent mal face aux Springboks

  • Test-matchs : Les Bleus démarrent mal face aux Springboks
    Test-matchs : Les Bleus démarrent mal face aux Springboks
Publié le , mis à jour

Pour ce premier test face aux Sud-Africains, le XV de France devait frapper fort à Pretoria face à une nation majeure de l'hémisphère Sud. Mais, dominés dans tous les secteurs, incapables de faire des différences, et indisciplinés les Bleus de Guy Novès ont mal entamé cette tournée avec une défaite 37 à 14. Prochaine étape : Durban. 

Le résumé : 

Après une brève phase de possession les Français tombent dans l'indiscipline, et manquent plusieurs plaquages créant de nombreux décalages. Côté Sud-Africain on alterne jeu d'avants avant d'écarter sur les ailes via Raymond Rhule. Après 15 minutes, les Boks mènent déjà 6-0 et capitalisent sur les fautes françaises. Dans les transmissions, dans la communication, dans la couverture rien ne va dans cette première période, les Bleus privés de ballons subissent les assauts Sud-Africains, à l'image d'un Malcolm Marx innarrêtable sur ses percussions. Venu la 30ème, les hommes de Guy Novès se montrent un peu plus entreprenants notamment dans l'axe du terrain grâce au dynamisme de Vakatawa. Seulement sur une erreur de transmission, Andries Coetzee perce avant de transmettre à Jesse Kriel qui n'a plus qu'à aplatir. Les choses se compliquent. Une offensive enfin claire des Bleus permet à Huget de prolongee au pied, l'arrière Coetzee manque inexplicablement le ballon et Chavancy aplatit miraculeusement. (13-7, 35ème). Menés 16-7, on assiste à un début de seconde période laborieux des deux côtés. La bataille se concentre au centre du terrain, les contacts se font plus durs. Après une belle avancée de la mêlée française, Serin tout juste rentré en jeu se fait la malle au ras du ruck pour aplatir l'essai de l'espoir. (16-14, 55ème). Alors qu'on pensait que les Français commençaient à prendre le dessus, après un coup de pied de l'ouvreur Jantjies, Dulin gêne Skosan et l'arbitre n'hésite pas : Essai de pénalité et carton jaune. Dans la foulée, sur une superbe combinaison en touche, Cronje est envoyé sur orbite et creuse un peu plus l'écart. (30-14, 63ème). Et cela ne s'arrête pas là, sur un ballon lâché par Serin, Coetzee perce plein axe, trouve Serfontein qui sprinte et évite le retour de Valat. 37-14, score final. Prochaine rencontre, à Durban pour ce deuxième-test

 

L'homme du match : Elton Jantjies

On le disait alternant le bon et le moins bon. Et il s'avère qu'aujourd'hui, l'ouvreur des Lions était dans une forme royale. Impeccable au pied (6/6), à l'origine de deux des 4 essais Sud-Africains, il a illuminé le jeu avec un pied aussi puissant que précis, dans le jeu il a adressé quelques passes au pied qui auraient pu faire mouche. 

 

Le fait du match : Dulin, la double peine 

On est en plein milieu de la seconde période, les Bleus ne sont menés que de deux points et semblent avoir pris le dessus. Sur un avantage, les Boks tapent à suivre par l'intermédiaire de Jantjies, à la course Skosan et Dulin sont à la lutte, l'arrière du Racing retient délibérément l'ailier Bok, avant de pousser volontairement le ballon en dehors des limites du terrain. L'arbitre n'hesite pas une seconde en assennant un carton jaune et un essai de pénalité. Et c'est à ce moment là que le XV de France a commencé à lâcher la rencontre. 

 

Les meilleurs :

Pour l'Afrique du Sud : Marx, Etzebeth, Kolisi, Jantjies, Serfontein, Cronje.

Pour la France : Ledevedec, Machenaud, Fickou, Vakatawa.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?