• Didier Lacroix : « Est-ce une contrainte ou un avantage ? »
    Didier Lacroix : « Est-ce une contrainte ou un avantage ? »
Publié le / Modifié le
Top 14

Didier Lacroix : « Est-ce une contrainte ou un avantage ? »

Futur président du Stade toulousain, le prochain boss du club réagit à la présence du jeune ouvreur Romain Ntamack, tout juste 18 ans et encore jamais apparu en top 14, dans la liste élite du XV de France.

Comment avez-vous accueilli la présence de Romain Ntamack, tout juste 18 ans, dans la liste Élite ?

Déjà, nous sommes contents pour lui et très fiers. Même s’il n’a pas encore évolué en Top 14, c’est une vraie marque de reconnaissance et de protection à son égard. Il est clair qu’à Toulouse, nous comptons évidemment sur Romain, que nous allons lui donner du temps de jeu et qu’il aura la chance de s’exprimer.

Se pose la question de la restriction de matchs pour un jeune qui a pourtant besoin de jouer et d’être lancé sur les rencontres amicales par exemple. Pourra-t-il d’ailleurs les disputer ?

Nous devons tout calculer de manière exacte, sachant que Romain a participé à la Coupe du monde des moins de 20 et s’y est blessé. Les joueurs de la liste Élite doivent observer huit semaines consécutives sans disputer de match. En fonction de la date à laquelle cette période débute en ce qui concerne Romain, je pense qu’il ne devrait pas pouvoir disputer la première rencontre amicale (contre Colomiers le 4 août, N.D.L.R.) mais qu’il devrait être disponible pour la deuxième (certainement contre Pau, N.D.L.R.). Nous sommes au cœur de ces notions de vigilance et de paradoxe que l’on va avoir avec cette liste Élite. Les entraîneurs de l’équipe de France vont intéresser le joueur au plus haut niveau. Cela sera-t-il une contrainte ou un avantage pour nous ? Nous n’avons pas assez de recul sur les choses pour le savoir.

Et vous devez donc vous adapter à cette situation nouvelle...

Ce qui est certain, c’est que nous avons trois joueurs de la charnière retenus dans cette liste. Elle devait être donnée le 15 mai, elle l’a été le 10 juin et nous n’avons pas prévu de recrutement supplémentaire à ces postes. On peut se retrouver avec un effectif démuni. Il y a donc un problème d’anticipation, que nous ne pouvions pas deviner, par rapport à la situation. Il est clair que les tergiversations sur les accords entre la FFR et la LNR s’avèrent très contraignantes pour la préparation de notre saison. Mais nous n’allons pas voir ça de façon négative. Je le répète, c’est une bonne chose pour Romain.

Avez-vous peur que les choses aillent trop vite pour lui ?

Cela montre que chacun a détecté un fort potentiel chez Romain. Maintenant, il faut le gérer correctement dans la progression du joueur. Tout le monde veut s’appuyer dessus. Il a été utilisé en moins de 17 ans, en moins de 18 ans, et en moins de 20 ans alors qu’il était surclassé. Je crois surtout qu’on doit lui accorder une attention toute particulière.

Propos recueillis par Jérémy FADAT

Réagir