Les Lions chutent de nouveau !

  • Les Lions chutent de nouveau !
    Les Lions chutent de nouveau !
Publié le , mis à jour

Au terme d'un match rythmé, les Highlanders ont disposé des Lions britanniques sur le score de 23-22, C'est la deuxième défaite en moins d'une semaine pour les hommes de Warren Gatland. Tout sauf encourageant à 11 jours du premier test face aux All Blacks.

Le résumé du match

30.000 spectateurs s'étaient amassés au Forsyth Barr Stadium pour ce match entre les Highlanders et les Lions britanniques. Dans une première période remplie d'intensité, ce sont les Highlanders qui frappent les premiers par l'intermédiaire de Sopoaga et de son pied droit (3-0 3ème minute). La suite est plaisante, le ballon vit bien et va d'un camp à l'autre mais les imprécisions dans les dernières passes privent les Lions de bonnes opportunités de contre notamment la passe ratée de Rhys Webb à la 10ème. Signe de ces accumulations de fautes de main, l'essai refusé à Rhys Webb pour un en-avant à la 14ème minute. À force de ne pas concrétiser leurs temps forts, les Lions sont punis par un essai de Waisake Naholo, l'ailier All Black vient conclure une action où il aura eu raison de Courtney Lawes, K.O en tentant d'intervenir pour empêcher l'essai. Sopoaga transforme (10-3). Légérement mieux dans le jeu et plus discipliné qu'en début de match, les Lions trouvent enfin la faille grâce à la vista de Dan Biggar, passeur décisif pour l'Anglais Joseph qui conclue en vitesse en bout de ligne. Dan Biggar ne tremble pas et égalise, 10-10 à la 30ème minute, ce sera le score à la pause.

Les Lions entament la seconde période comme ils l'ont terminée. Tommy Seymour surprend les Highlanders en interceptant un ballon dans les airs de Sopoaga et file seul en terre promise. Dan Biggar manque la transformation, mais les Lions sont devant pour la première fois de la rencontre (42ème minute). Sopoaga passe une pénalité et réduit l'écart à 13-15 pour les Lions, avant que sa relance depuis son en-but n'oblige son arrière à concéder une mêlée à 5 mètres. 10 phases de jeu plus tard et après un gros travail des avants, c'est Sam Warburton le capitaine des Lions qui s'en va marquer sous les perches néo-zélandaises. Biggar transforme et les Lions respirent mieux (13-22, 50ème). Toutefois, les hommes de Gatland subissent après coup les assauts des Highlanders et sur une touche à 5 mètres de l'en-but britannique, Liam Coltman profite d'un bon maul pour aplatir et ramener son équipe à 4 points avant que le demi d'ouverture remplaçant Marty Banks transforme et ajoute deux points de plus (20-22, 60ème). Dès lors, la pression est sur les épaules des Lions qui balbutient leur rugby, commettants de nombreux en-avant et pliant sous la puissance de la mêlée des locaux. Marty Banks règle la mire et permet pour la première fois dans ce second acte aux Highlanders de virer en tête (23-22, 73ème). Le dernier frisson du match est l'oeuvre d'Eliott Daly qui, à 60 mètres des perches, tente une pénalité qui passe de très peu sous la barre. Le score n'évoluera plus et les Lions s'inclinent une nouvelle fois face à une province. De mauvais augure avant d'affronter les Chiefs samedi à 9h35, heure française.

 

L'essai du match :

Il est l'oeuvre du talonneur Liam Coltman à la 59ème minute. C'est celui qui relance les Highlanders. Comme un symbole de la domination des avants durant toute la rencontre. Essai transfromé par Marty Banks à la 60ème. Dès lors, les Lions ne se montreront plus tranchants et subiront cette fin de match.

 

Le joueur du match :

Waisake Naholo aura été le plus remuant tout au long de la partie. Dominateur dans les airs, puissant au contact, efficace dans la finition, le numéro 14 des Highlanders est inconstestablement l'homme clé de cette rencontre.

 

Les meilleurs :

Highlanders : Naholo, Coltman, Whitelock

Lions : Biggar, Joseph, Warburton

 

 

Par Samuel Cadène

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?