Le bel anniversaire de « Saint-Léo »

  • Le bel anniversaire de « Saint-Léo »
    Le bel anniversaire de « Saint-Léo »
Publié le , mis à jour

Les Limousins ont vécu une magnifique saison pour fêter le 111e anniversaire du club. Avec comme principale force l’unité les générations.

Pour fêter le 111e anniversaire du club, les joueurs de Saint-Léonard-de-Noblat ont tout mis en œuvre pour ajouter la cerise sur le gâteau. Et ils l’ont fait ! Les Miaulétous, comme on appelle les habitants de ce village de Haute-Vienne de plus de 4 000 habitants, ont décroché la première demi-finale de championnat de France de l’histoire de l’USSL. La recette qui fonctionne ? « Un mélange entre expérience et jeunesse. Dans ce groupe, il y avait un tiers de joueurs du cru, des anciens qui ont tout connu avec ce club, et deux tiers d’étudiants qui venaient de clubs proches de Limoges comme Isle-sur-Vienne pour jouer ensemble », raconte l’entraîneur Philippe Javerlhiac. Au sortir d’une saison difficile en Honneur assortie d’une descente, les joueurs de l’USSL se devaient de redorer le blason du club. Si les ambitions du président Philippe Vincent étaient avant tout de bien figurer, le coach s’est pris à rêver au fil de la saison. « Après la phase aller, nous avons vite vu que Saint-Céré et Naves seraient intouchables mais nous pouvions prétendre à cette troisième place synonyme de qualification en championnat de France. »

Une montée progressive en régime

Pour sa deuxième et dernière année à la tête de l’équipe, le futur entraîneur de la JA Isle, disposait d’un bon groupe et de jeunes dont il connaissait les capacités. « À partir de février, la mayonnaise a commencé à prendre. Les joueurs ont bien assimilé le projet de jeu que l’on essayait de mettre en place depuis deux saisons. » La troisième place assurée, les Miaulétous ont pu se tourner vers les phases finales. Une découverte pour certains joueurs, mais un sacré défi pour l’USSL. « À chaque fois que nous gravissions un échelon, nous pensions que ça allait s’arrêter, puis finalement l’aventure continuait », raconte le président Philippe Vincent pendant que l’entraîneur expliquait que c’est pour ces moments-là qu’il était venu à « Saint-Léo ». « Rien ne vaut le parfum des phases finales ! » Le quart de finale contre Lagny-sur-Marne restera comme le moment fort pour les deux hommes. « C’était le match parfait ! » pour l’entraîneur quand le président se remémore les souvenirs de 2014. « Nous avions été en quarts de finale et là cette année, nous faisons encore mieux, c’est exceptionnel ! » Malgré la défaite face à l’épouvantail Chalon-sur-Saône (encore en Fédérale 1 la saison précédente) en demi-finale, Philippe Javerlhiac n’a aucun regret. « Cela faisait plusieurs semaines que nous jouions sous 40°. Les joueurs étaient sur les rotules, certains ont joué blessés comme le talonneur avec un doigt cassé ! Les joueurs sont allés au bout d’eux-mêmes. » La fin d’une belle histoire et d’un groupe de copains, plus soudés que jamais. La saison prochaine, c’est un tout autre défi qui attend les hommes du président Vincent. « Il faudra lutter pour le maintien et figurer au plus haut niveau régional le plus longtemps possible ! » La tâche s’annonce ardue au vu des nombreux départs du club. « Il a fallu faire avec le départ de l’entraîneur. Certains anciens ont arrêté. Les jeunes ont obtenu leur diplôme et quittent la région. Cela inquiète toujours de pouvoir reconstruire une équipe qui soit compétitive à ce niveau. Car en Honneur, le niveau s’élève, il faut bon nombre de joueurs et avec un certain niveau. Des joueurs qui ont déjà connu cette division. » Après une saison excitante, la prochaine s’annonce tout aussi palpitante à d’autres niveaux.

Par Romain Lafon

 

Digest

Union Sportive de Saint-Léonard-de-Noblat

Date de création : 1906

Nombre de licenciés : 210

Plus haut niveau atteint : Fédérale 3

Palmarès : champion du Limousin Honneur (2008) Budget : 110 000 €

En 2016-2017 : 3e du championnat du Limousin Promotion Honneur ; demi-finaliste du championnat de France.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?