Grenoble tient son rang

  • Grenoble tient son rang
    Grenoble tient son rang
Publié le , mis à jour

L’alerte venue la veille de Perpignan a rappelé à l’autre relégué de Top14 que cette ProD2 n’est pas une sinécure…

Le résumé :

Les Grenoblois, relégués de Top14 ont regardé cette première journée avec attention. Il est toujours difficile pour un club relégué de s’adapter spontanément à ce difficile championnat de ProD2. L’entame de ce match dominical et ensoleillé va confirmer qu’il n’est pas si évident de briller, même contre une équipe landaise promise au purgatoire.

Les Dacquois attaquent ce match avec enthousiasme et réussite. Le talonneur Maxime Delonca marque un essai suite à une pénaltouche à la 2ième minutes et Adrien Bau transforme pour porter le score à 7-0. Les Grenoblois tentent des choses, mais leur maladresse est criante. Signe de fébrilité, les fautes se répètent également. Le deuxième ligne Hans Nkinsi écope d’un carton jaune à la 10ièmeminute. C’est bel et bien une entame cauchemardesque pour les isérois… Les joueurs du duo Glas-Senekal, parviennent quand même à occuper le terrain landais mais sans grande réussite, si ce n’est le pied de David Mélé qui ne tremble pas (7-6, 26ième). L’ailier landais Sakuisa Bureitakiyaca manque de peu une passe décisive qui aurait enfoncé le moral des grenoblois.

Sous une chaleur tenace, les acteurs multiplient les offensives, mais aussi les fautes. Adrien Bau permet aux Dacquois de virer en tête à la pause (10-6). Il ne faisait pas de doute que le staff grenoblois allait mettre de l’ordre à la mi-temps. Les Isérois reviennent des vestiaires plus entreprenants et réalistes. Une pénaltouche, bloquée dans un premier temps, permet au talonneur Arnaud Héguy de s’échapper derrière le maul et d’aplatir le premier essai alpin. (10-13, 44ième). David Mélé passe une pénalité (47ième 10-16) suite aux fautes de plus en plus nombreuses des Landais. Mr Lafon, l’arbitre du match, refuse un essai aux Landais pour une obstruction au bord du maul consécutif à une pénaltouche. D’une action qui aurait pu remettre les Landais dans le match, on assiste au coup de poignard isérois. L’ailier Lolagi Visinia, intercepte une passe du centre Olivier Klemenszak et va aplatir l’essai de trop pour les dacquois… (10-23, 60ième). Le rythme cale avec le score et la chaleur. Les Grenoblois gèrent parfaitement cette fin de match et enfoncent le clou en inscrivant un dernier essai opportuniste par le centre Etienne Dussartre. Le piège a été évité. L’enfer qu’a connu Bayonne à Perpignan (défaite 66-6) n’a pas été contagieux et Grenoble peut savourer la première victoire à l’extérieur du club depuis bien longtemps…

Le tournant du match :

La 51ième minute. Elle commence par un essai refusé aux Dacquois et se termine par une interception grenobloise…. Un tournant !

Le joueur : Fabien Alexandre

Le flanker Grenoblois, ancien Dacquois, a arrangé ses partenaires toute la première mi-temps et a multiplié les interventions pour secouer cette entame compliquée. En deuxième mi-temps, avec le sursaut des Isérois, il a rayonné.

Les meilleurs :

À Dax : Fa’anunu, Delonca, Maurens, Chiappesoni, Bau, Klemenszak, Bureitakiyaca et Justes.

À Grenoble : Heguy, Taumalolo, Alexandre, Setephano, Mélé, Gelin Hunt, Sawailau, Visina et Dussartre.

Par Laurent Travini

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?