OCCASIONS PERDUES POUR LE SAXV

  • OCCASIONS PERDUES POUR LE SAXV
    OCCASIONS PERDUES POUR LE SAXV
Publié le

Faute de n’avoir pas su concrétiser sur leurs temps forts, les Charentais ont laissé la victoire aux Dacquois. Pourtant ils avaient tous les atouts.

Les Charentais ont mis la main sur le ballon durant cette période initiale. Ils ont dominé les Dacquois dans tous les compartiments du jeu. Des Landais pénalisés dès le coup d’envoi avec le carton jaune infligé à Bureitakiyaca pour une faute sur Pilet. Et les locaux allaient profiter ce cet avantage numérique. Suite à une mêlée sous les poteaux, Ayestaran récupérait le ballon et donnait à Méret. Ce dernier adressait un petit coup de pied par-dessus la défense. Ric était à la réception et aplatissait en coin. Méret réussissait la difficile transformation (7-0, 8è). La domination locale continuait et il fallait une faute à vingt-cinq mètres face aux poteaux pour que Bau réduise le score en réussissant la pénalité (7-3, 24è). Mais les Angoumoisins reprenaient leur marche en avant et investissaient le camp landais se créant plusieurs occasions d’essais mais hélas en vain, la défense Dacquoise faisant front devant sa ligne d’en-but. La seconde période était plus équilibrée. Une fois de plus les Charentais n’arrivaient pas à conclure suite à une action d’envergure et plusieurs tentatives du paquet d’avants. Et sur un contre, les Landais remontaient le terrain et après un gros travail de sape, Pic marquait et Bau transformait. Egalité à dix partout (57è). Et les partenaires de Laulhé se faisaient beaucoup pénalisé. Et sur une énième pénalité, Prat de 25 mètres donnait pour la première fois l’avantage aux siens (10-13, 75è). Mieux ils auraient pu tuer le match sur un nouvel essai de Bureitakiyaca mais ce dernier laissait échapper le ballon au moment d’aplatir (76è). C’est alors que survint une panne d’électricité générale qui interrompit le match dix minutes.

L’action du match

L’essai angoumoisin. Après plusieurs temps forts, les Charentais obtenaient une mêlée à cinq mètres face aux poteaux. Le ballon sortait pour Ayestaran qui donnait instantanément à Méret. Joli petit coup de pied par-dessus la défense qui atterrissait dans les bras de Ric qui marquait. Du beau travail.

Le fait du match

La pause induite par la coupure de courant a duré dix minutes, le tout à cinq minutes du terme. Le stade plongé dans l’obscurité totale. Mais heureusement le match a pu se terminer normalement.

Les meilleurs

SAXV : Laulhé, Le bas, Sutiashvili, Ric, Caneda Dax : Tuineau, Liebenberg, August, Prat, Pic

Par Jean-François CHRETIEN

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?