MONT-DE-MARSAN : les grandes largeurs !

  • MONT-DE-MARSAN : les grandes largeurs !
    MONT-DE-MARSAN : les grandes largeurs !
Publié le

Fringants et efficaces, les Montois n'ont pas vraiment tremblé pour se débarrasser de Narbonne et lancer leur saison : victoire 50-8.

Les Narbonnais ont vite lâché sur la pelouse du Stade Guy Boniface. Marquant dès la première minute sur un mauvais jeu au pied montois et une touche rapidement jouée, ils ont ensuite, pendant une vingtaine de minutes, tenu la dragée haute aux Landais, ayant alors le plus souvent la possession du ballon. Mais en rendant des munitions, ils se sont exposé à la vitesse des attaquants jaune et noir qui ne se sont pas fait prier. La messe était dite à la pause (24-8), et leur sursaut en début de seconde période était en fait le chant du cygne, avant une dernière demi-heure où ils ont payé très cher leurs fautes défensives.

LE FAIT DU MATCH

Les avants montois, bousculés à Biarritz, ont remis les pendules à l'heure. Conquérants en mêlée, propres et disciplinés dans leurs interventions au sol, ils ont effacé leur terne prestation de la semaine passée. Leur travail a fini par épuiser l’adversaire qui a littéralement explosé durant les trente dernières minutes.

LE PLUS BEL ESSAI

Sans conteste le deuxième essai montois inscrit au bout d'une action de 80 mètres par le flanker Yann Brethous. Yohann Laousse-Azpiazu allumait la mèche dans ses vingt-deux mètres. Dorian Laborde, d’une charge dévastatrice, déséquilibrait la défense audoise. Le jeu rebondissait sur les extérieurs où Julien Tastet, Julien Cabannes et Yohann Laousse-Azpiazu, encore lui, enchainaient les off-load pour un superbe essai entre les poteaux.

L’HOMME DU MATCH

Dorian Laborde, l'ailier montois, n'a pas froid aux yeux. Peu lui importe de remplacer au pied levé Timoci Matanavou au coup d'envoi pour se retrouver en face de Hosea Gear, le champion du monde. Le jeune espoir a rendu une copie pleine de dynamisme et de volonté. Impressionnant sur les impacts offensifs et en défense, il a avancé sur toutes ses prises de balle. Et s’il n’a pas marqué, il a largement contribué à la victoire des siens.

Les meilleurs

A Mont-de-Marsan : Muzzio, Garrault, Brethous, Laousse-Azpiazu, Laborde, Julien Cabannes, Astle. A Narbonne : Fekitoa, Belzons, Taele, Toevalu

Par Pierre BAYLET

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?