Le champion tombe à Chaban

  • Le champion tombe à Chaban
    Le champion tombe à Chaban
Publié le , mis à jour

L'UBB remporte 32-25 son premier match face à l'ASM, champion en titre, grâce à une grosse seconde période.

Le résumé :

Quel début de match ! Dans la droite lignée des matchs de 18 heures où le jeu n'a pas manqué, ce Bordeaux-Bègles – Clermont avait de quoi faire saliver. Et bien ce match entre deux équipes joueuses n'a pas déçu. Après une belle première séquence de jeu de l'UBB, le talonneur Adrien Pélissié s'échappe au raz du regroupement échappe à deux adversaires avant de se faire plaquer à trois mètres de la ligne. L'ailier baby black Fa'asiu Fuatai ramasse le ballon et s'en va aplatir son premier essai dans le Top 14, après seulement 5 minutes de jeu. La réaction du champion ne se fait pas attendre et Yato dans la droite lignée de sa bonne préparation échappe à Naqalevu et Fuatai pour aller inscrire son essai. Dans la foulée, une nouvelle action d'envergure clermontoise finit dans l'en-but girondin. Initiée par Raka, puis Abendanon repris juste avant la ligne par Diaby parvient à faire jouer derrière lui jusqu'à Remy Grosso qui d'un raffut élimine Fuatai et inscrit le deuxième essai clermontois. Par deux fois les Bordelo-bèglais finiront dans l'en-but clermontois mais M. Charabas refusera les deux essais à Naqalevu et Pélissié. La mi-temps sera finalement sifflé sur le score de 18 à 11 pour les tenants du titre.

La seconde mi-temps démarre aussi vite que le premier acte, et les Girondins profitent de leurs temps-fort pour recoller au score grâce à la botte de Simon Hickey (17-18). Les joueurs de Jacques Brunel, bien mieux que leurs adversaires en seconde mi-temps, passent devant. Avec un coaching gagnant infligent un 21-0 lors du second acte avec notamment deux essais de Ravai et Dubié, à la suite d'un formidable travail de Lesgourgues qui donne main-main le ballon son ailier qui négocie parfaitement son un contre un face à Abendanon. Mais les tenants du titre ne s'avouent pas vaincus et réagissent par le jeune Simutoga. Un dernier espoir éteint par une dernière mêlée conquérante des coéquipiers de Marais. Les Bordelo-Bèglais l'emportent finalement 32-25 au terme d'une rencontre des plus plaisantes.

L'essai du match :

La relance initiée par Raka, qui élimine plusieurs joueurs par ses crochets et ses raffuts, avant de servir Lamerat est une merveille du genre. Malgré un superbe retour de Diaby sur Abendadon à quelques mètres de la ligne, l'Anglais arrive à libérer son ballon d'une chistera pour Yato. Le ballon rebondit jusqu'à Rémy Grosso qui d'un ultime raffut bat Fuatai et finit dans l'en-but.

Le joueur du match :

Diaby aura marqué la rencontre de son empreinte. Rapide, puissant, l'ancien grenoblois a rendu une copie très propre, sans fausse note. Il se sera démené tout au long du match à l'image de ce retour sur Abendanon sur l'essai de Grosso. Un des grands artisans de la victoire girondine.

Les meilleurs :

Pélissié, Houston, Diaby, Lesgourgues pour Bordeaux ; Raka, Yato, Timani pour Clermont.

Par Romain Lafon

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?