Bayonne se rassure

  • Bayonne se rassure
    Bayonne se rassure
Publié le

Face à des Dacquois qui n’ont résisté que trente minutes, Bayonne l’a emporté 51-15 avec un bonus offensif, important pour la confiance.

Le résumé du match

L’Aviron devait se rassurer après un début de championnat manqué et une seule victoire pour deux défaites. L’entame proposée par les locaux mettait les Bayonnais sur de bons rails. Les trois premières pénalités, sifflées à l’encontre des Dacquois, étaient converties par le buteur argentin Bustos Moyano (9-0, 15e). Sauf que le capitaine ciel et blanc se mettait à la faute deux minutes plus tard et devait laisser ses coéquipiers dix minutes à quatorze, après une obstruction sur un coup de pied par-dessus. Les Landais allaient parfaitement exploiter cette supériorité numérique. Un essai de Sakiusa Bureitakiyaca après un bon jeu au pied d’Arnaud Pic, puis un autre de Martin Chiappesoni sur un ballon porté près à 5 mètres de la ligne et les rouge et blanc prenaient les devants (12-15, 26e). Sans paniquer, les joueurs de Pierre Berbizier remettaient la main sur le ballon et se nourrissaient de l’indiscipline adverse pour reprendre l’avantage avec deux nouveaux coups de pied de leur buteur (18-15, 34e). Avant que Rawaca, puis Huete ne viennent marquer chacun un essai dans les derniers instants de ce premier, pour rejoindre les vestiaires avec une avance finalement confortable (32-15).

Le second acte était à sens unique, en faveur des Bayonnais. Après un retour poussif, la force des basques prenait le dessus sur la défense landaise. Manu Leiataua (62e), puis Pieter Jan Van Lill (66e) portaient deux nouveaux coups à l’USD, qui n’avait pas la moindre munition pour s’exprimer. Pour couronner cette victoire importante, le colosse Evrard Oulai, auteur d’une entrée intéressante, marquait l’essai du bonus, le premier de la saison, au bon moment.

Le tournant du match : Les deux essais avant la mi-temps

Dans les clous à la demi-heure de jeu (15-15), les dacquois recevaient un carton jaune pour un cumul de fautes à la 33e. Les deux essais concédés dans la foulée, juste avant la pause, ont fait mal aux joueurs de l’USD qui ne s’en sont pas relevés.

L’essai du match : Celui de Pablo Huete

Juste avant la mi-temps, Willie Du Plessis trouve une brèche dans la défense dacquoise, élimine Sakiusa Bureitakiyaca d’un crochet, mais est rattrapé à quelques mètres de l’en-but. Le soutien a bien suivi, et après un premier temps de jeu, Toma Taufa progresse à l’impact. Le ballon est rapidement extrait et le Chilien Pablo Huete aplatit.

L’homme du match : Evrard Oulai

L’entrée du troisième ligne ivoirien a pesé dans la seconde période. Avançant sur chaque impact et toujours présent dans le combat, il a offert l’essai du bonus à son équipe sur la dernière action. Il a su récompenser le bon travail de son équipe et de ses avants, qui ont été auteurs d’une belle partie ce soir.

Les meilleurs :

À Bayonne : Huete, Oulai, Rouet, Du Plessis, Rawaca, Laveau

À Dax : Bureitakiyaca, Chiappesoni, August

 

Par Pablo Ordas

 

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?