Le dernier mot pour les Wallabies

  • Le dernier mot pour les Wallabies
    Le dernier mot pour les Wallabies
Publié le , mis à jour

Menés à la mi-temps 10 à 13 par une équipe d'Argentine conquérante, les Australiens se sont sublimés en seconde mi-temps pour finalement inscrire six essais, et remporter une première victoire (45-20) dans ce Rugby Championship.

La première mi-temps était pourtant clairement en faveur des Pumas. Les débuts furent fébriles des deux côtés. L'Australie dominait les premières minutes de match timidement face à une équipe d'Argentine qui n'hésitait pas à gratter efficacement quelques ballons sur les zones de ruck. Le mauvais jeu de passe fragilisait les Wallabies, incapables de concrétiser malgré de bonnes occasions et une pénalité réussie à la 6e minute par l'ouvreur australien Foley. Les Australiens ouvraient le score mais peinaient à garder l'avantage. Les mêlées étaient systématiquement rejouées et le rythme se ralentissait. Dès la 10e minute de jeu, les Argentins s'engouffraient dans le camp australien grâce à une percée extérieure de Moro. L'action se concluait par un en-avant de Petti et une mêlée pour les Wallabies mais la pression était bien là.

5e minute plus tard, Sanchez passait 3 points au pied. La récompense d'une domination territoriale. Les deux équipes avaient du mal à se lâcher. Du jeu au pied essentiellement. Les temps forts restaient argentins avec un jeu efficace, et même audacieux. À la 24e minute, le demi de mêlée Landajo, se saisissait du ballon après un ruck, feintait sa passe et réussissait à aplatir malgré un plaquage de Kuridrani. L'arbitre demanda la vidéo pour une potentielle obstruction de l'argentin Creevy sur le 3e ligne australien Hanigan. L'essai fut finalement accordé et transformé. L'Argentine menait alors au score et continuait sa domination. Du jeu de passes efficace et une progression rapide.

C'était sans compter sur le retour des Wallabies, qui par du jeu au large, réussissaient à contrer la défense argentine. Après de belles passes, l'arrière australien Folau, concluait dans l'en-but. Une transformation de Foley plus tard et les deux équipes étaient à égalité à la demi-heure de jeu. Les Argentins reprenaient l'avantage de seulement trois points grâce à de nombreuses fautes côté australien, et menaient à la mi-temps 13 à 10, devant un public déçu par la prestation des Wallabies.

L'australie reprend le dessus

De retour des vestiaires, les Jaune et Vert ont dû se faire remonter les bretelles. Ce n'est plus la même équipe qui entra sur le terrain. Au coup d'envoi de cette seconde période, les Australiens remontaient jusqu'à 22 mètres des Pumas et débutaient la plus longue action du match (près de 4 minutes) qui se concluait finalement par une faute de main et une mêlée introduction Pumas. Même si l'action se s'est pas achevée par un essai, elle signe le réveil des Wallabies.

Malgré une bonne défense des Argentins, Kepu, l'ancien joueur de l'Union Bordeaux Bègles, marque un deuxième essai pour les Australiens. Autre couche 4 minutes plus tard grâce à un décalage de Simmons, qui réalise un très bon match, et une conclusion de Folau en coin.

À la 55e, l'Argentine essayait de reprendre un peu d'air, trouvait des espaces mais perdait clairement en intensité. Landajo essayait de renouveler son premier essai de la même manière, au ras d'un ruck. Matera n'est pas loin de marquer mais c'est aplati dans son propre en-but par Folau. L'Argentine renouvelait l'action, toujours à un cheveux de marquer. Sans succès. Ils ne profitèrent finalement jamais et l'Australie reprit le dessus. Les Pumas se retrouvèrent à quatorze à la 71e, après un carton jaune du pilier droit Pieretto, pour une faute en mêlée. Au total les Argentins ont essuyé sept pénalités en seconde mi-temps.

Des erreurs qui profitaient à l'Australie par deux fois, avec un essai de Genia, qui contourne sa mêlée pour aplatir, et un autre à peine 3 minutes plus tard, de Phipps servi par MacMahon après une grosse percée. Preuve de leur détermination et de leur esprit de conquérants, les Argentins, même à quatorze, réagissaient et inscrivaient un essai à la 78e minute. Mais rien n'arrêtait les Wallabies, qui concluaient ce match avec un sixième essai de leur jeune talonneur Uelese, après une série de pick and go.

Le fait du match : 

Cette action longue de près de 4 minutes, juste après la mi-temps. Une transformation totale des Australiens, absents durant la première période, qui permit de relancer le match et apporter enfin du rythme.

L'homme du match :

Bernard Foley, déjà très efficace face à l'Afrique du Sud, réalise ce samedi un 100% au pied, et ramène 15 points à l'équipe d'Australie.

Les meilleurs :

Pour l'Australie : Simmons, McMahon, Folau, Genia

Pour l'Argentine : Creevy, Petti, Landajo, Moroni

 

Par Eline ERZILBENGOA

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?