Pau assomme Castres

  • Pau assomme Castres
    Pau assomme Castres
Publié le

Les Palois ont remporté leur deuxième rencontre consécutive à domicile en disposant de Castres (28-13), six jours après avoir battu Lyon. Les Tarnais repartent bredouilles et le moral en berne.

LE MATCH

Les spectateurs du Hameau ont assisté à deux rencontres en une. La première aura été très peu emballante et marquée par des fautes techniques à répétition, seul l'essai d'Alex Tulou (38e), après un joli mouvement castrais, étant à retenir. La deuxième aura été plus agréable et, surtout, largement en faveur des Béarnais, menés de sept points à la pause. Dans le sillage de Colin Slade, entré en jeu pour réveiller la Section, les Palois ont récité leur rugby avec trois beaux essais résultant d'actions collectives inspirées, conclues par Watisoni Votu (48e, 60e), à deux reprises, puis Baptiste Pesenti (67e). Les Béarnais ont ainsi infligé un 22 à 0 au Castres olympique, en l'espace d'une petite demi-heure. Les Tarnais, pourtant en position de force après le premier acte, ont complètement perdu pied, cumulant absences défensives et cafouillage offensif.

L'ESSAI

On arrive à l'heure de jeu au Stade du Hameau. La fin de match s'annonce pour le moins indécise. Jusqu'à une accélération de la Section paloise initiée par Tom Taylor. L'ouvreur repositionné arrière s'infiltre dans la défense et parvient à passer après contact à Daniel Ramsay. Le deuxième ligne en profite pour avancer d'une dizaine de mètres. Le retour des défenseurs l'incite à passer petit côté. Quelques instants plus tard, le ballon trouve Watisoni Votu sur son aile. La transformation réussie de Tom Taylor repousse les Castrais à huit points.

L'HOMME

Watisoni Votu n'en finit plus d'affoler les compteurs. Auteur de treize essais la saison dernière, l'ailier fidjien réalise un début de saison tonitruant et a signé son deuxième doublé en l'espace de six jours. Face à Lyon, il avait intercepté une passe de Lionel Beauxis et avait bonifié une offrande de Tom Taylor. Ce samedi, l'ancien Perpignanais s'est illustré dans son exercice de prédilection en concluant deux actions en coin tout en puissance.

LE TOURNANT

Le début de seconde période aura été fatal aux Castrais. Entre l'entrée en jeu de Colin Slade qui a donné un coup de fouet à l'attaque paloise, le carton jaune évitable concédé par Thomas Combezou (42e) pour un plaquage sur un joueur sans ballon et le premier essai de Watisoni Votu dans la foulée à quatorze contre quatorze, les Tarnais ont vécu une entame très délicate. Ils ne s'en sont surtout pas relevés.

Vincent Bissonnet
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?