Perpignan se contente d’une mi-temps

  • Perpignan se contente d’une mi-temps
    Perpignan se contente d’une mi-temps
Publié le , mis à jour

Perpignan a plié l'affaire en première mi-temps en franchissant à 3 reprises la défense de Montauban. Un succès bonifié 30-6 qui permet aux Catalans de revenir à égalité de points avec Colomiers. 

Drôle de match ce dimanche à Aimé-Giral. Une rencontre, deux physionomies. Entre Perpignan et Montauban, ce choc du haut du tableau a tenu ses promesses en terme de spectacle, mais seulement pendant quarante minutes. Comme à son habitude, l’Usap a déroulé sur sa pelouse. Qu’importe si son adversaire du jour était encore invaincu jusqu’ici. En l’espace de trente minutes, Perpignan est parvenu à inscrire trois essais et à s’assurer le bonus offensif. Le visage apathique des Sapiacains et la domination catalane laissaient présager une rencontre à sens unique. Il ne fut : pas un point inscrit durant la seconde période. Jusqu’à la sirène plus précisément, et cette pénalité anecdotique de Enzo Selponi. Montauban est revenu des vestiaires transfiguré, Perpignan aussi. Les assauts et les tentatives catalans se sont soudainement rouillés face au rideau des Tarn-et-Garonnais devenus imperméables. Finalement, les trois essais inscrits par Mathieu Acebes, Sione Tau et Tom Ecochard durant le premier acte ont suffit à construire la victoire des Catalans. Et qui plus est un bonus offensif continuellement en sursis jusqu’au coup de sifflet final. Comme face à Bayonne puis Nevers, Perpignan s’offre les cinq points de la victoire bonifiée. La troisième en autant de réceptions. À défaut d’avoir été réguliers, les hommes du trio Lanta-Arlettaz-Freshwater ont confirmé leur nouvelle qualité : être réalistes. Pour une nouvelle opération parfaite au classement. 

L’essai : Tom Ecochard (33e)

Encore une fois, le festival offensif des Sang et Or met difficilement en lumière une seule des réalisations usapistes. Mais si l’une d’entre elles est à retenir, il s’agit de l’essai de Tom Écochard inscrit à la 33ème minutes. Mathieu Acebes avait ouvert la marque sur un essai en première main, son demi-de-mêlée l’a imité peu avant la pause. Sur une combinaison parfaitement maîtrisée, Jonathan Bousquet est trouvé sur son aile. L’ailier de poche de Perpignan met les cannes pour faire la différence et servir intérieur Tom Ecochard. Le numéro neuf sang et or n’a plus qu’à conclure sur les vingt derniers mètres. L’essai du bonus offensif pour Perpignan. 

Le joueur : Genesis Mamea Lemalu 

Lui n’a pas marqué d’essai, mais à été à son avantage dans le cours du jeu. Parfois dans l’avancée, souvent dangereux, le 3e ligne samoan a une nouvelle fois porté son équipe ce dimanche. Le facteur puissance de l’Usap.

Les meilleurs :

G. Mamea, Lemalu, JL. Potgieter, T. Labouteley, J. Torfs, M. Acebes ; P. Klur, J. Sousa

 

par Emilien Vicens

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?