• Perpignan a pris son temps
    Perpignan a pris son temps
Publié le / Modifié le
Pro D2

Perpignan a pris son temps

Contrariés par des Dacquois décomplexés, l’Usap a pris son mal en patience pour finalement s’adjuger une victoire bonifiée.

Le match

Et à la fin, c’est Perpignan qui gagne (avec le bonus). C’est le même refrain depuis le début de la saison : malheur aux équipes qui voyagent en terres catalanes. Après Bayonne, Nevers et Montauban, c’est Dax qui a fait les frais de la meilleure attaque du championnat. Malgré un jeu décomplexé qui a longtemps contrarié les Sang et Or, les Dacquois ont été emportés par la vague catalane au cours de la seconde période. Les trois essais inscrits par l’USD n’y ont rien changé. En face, Perpignan en a passé sept. Pourtant cueillis à froid dès la première minute de jeu par un essai d’Olivier Klemenczak, les hommes du trio Lanta-Arlettaz-Freshwater ont répété leurs automatismes, avant d’enclencher la marche avant. Les approximations ont laissé place au ras-de-marée sang et or au cours du deuxième acte. Mamea Lemalu par trois fois (17e, 59e, 76e), Bousquet (21e), Acebes (46e), Farnoux (52e) et Deghmache (71e) furent les marqueurs d’essais. Jonathan Bousquet, auteur lui de 21 points, a ensuite fait gonfler le score. Le buteur de l’Usap retrouve provisoirement le statut de meilleur réalisateur du championnat. Après avoir douté, Perpignan s’est finalement rassuré et a fait de nouveau le plein de points à domicile. L’Usap est leader du championnat avant les autres rencontres de ce week-end. En face, les Dacquois ont tenu près de cinquante minutes, et n’ont pas à s’en vouloir après cette lourde défaite.

Le tournant : L’essai de Mathieu Acebes (46e)

Son interception face à Sakiusa Bureitakiyaca a mis un gros coup de massue sur la tête des Landais. Revenus à cinq longueurs de l’Usap par le pied de Felipe Berchesi, les hommes de Raphaël Saint-André avaient composé jusqu’ici une partition très sérieuse. Voire idéale, sur la redoutable pelouse catalane. Leur jeu décomplexé avait été leur atout numéro depuis le coup d’envoi, mais un excès d’enthousiasme a finalement été préjudiciable aux Dacquois. Un peu trop joueur sur ses 22 mètres, Sakiusa Bureitakiyaca a raté sa tentative de passe après-contact, profitant immédiatement à Mathieu Acebes. L’ailier catalan n’avait plus qu’à allonger sur les vingt derniers mètres pour conclure sans résistance. Cet essai, le quatrième de la partie pour les Catalans, a définitivement mis Dax à distance. Le rouleau compresseur sang et or a ensuite pris le relais.

L’anecdote : Deghmache célèbre son anniversaire

Rentré au cours de match, le jeune demi-de-mêlée Sadek Deghmache fêtait ses 22 ans ce jeudi soir. Un anniversaire qu’il a couronné en s’offrant un essai, peu de temps après avoir suppléé Tom Ecochard.

Le joueur : Genesis Mamea Lemalu

Difficile d’élire un autre homme que le Samoan dans ce match. Auteur d’un triplé, Genesis Mamea Lemalu est naturellement le grand artisan du succès perpignanais ce jeudi soir. Très puissant, solide dans les duels, le troisième ligne de l’Usap a été omniprésent pendant quatre vingts minutes. Auréolée d’un triplé, la prestation de l’international ne souffre d’aucune contestation.

Par Émilien Vicens

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir