Perpignan se remet en selle

Patients, les Sang et Or se sont offert un deuxième succès à l'extérieur cette saison.

Le match : Un derby, un vrai

La couleur était annoncée par les deux formations. Ces retrouvailles entre Audois et Catalans s’annonçaient électriques, tant le Racing et l'Usap avaient un besoin vital de point. L'un pour sortir de la zone rouge, l'autre pour se rassurer une semaine après une claque reçue à Aurillac. Le premier acte de cette rencontre, et plus globalement toute la première heure de jeu a livré un contenu assez indigeste pour les spectateurs. Mais si fidèle à la notion de derby. 7-6 à la pause, 7-6 à l'heure de jeu, l'Usap mène la danse mais seulement d'une longueur. Les approximations et les moments de tensions sont beaucoup plus nombreux que les envolées rugbistiques. C'était finalement le cocktail parfait pour voir Perpignan émerger et donner un coup de collier décisif. Deux fulgurances. L'une signée Lifeimi Mafi sur une feinte de passe, l'autre Genesis Mamea Lemalu sur une percussion tranchante ont chacune envoyée Jean-Bernard Pujol dans l'en-but. Narbonne a craqué défensivement et ne reviendra plus dans cette rencontre. La plus mauvaise attaque du championnat fut incapable de dégripper des rouages. L'essai pour l'honneur de Rouet sur la sirène n'aura eu comme seul impact de priver l'Usap du point de bonus offensif.

 

L'essai : Jean-Bernard Pujol (58e)

Il est venu faire basculer cette rencontre. Peu avant l'heure de jeu, Perpignan est toujours devant 7 à 6. Les deux formations n'ont plus marquées depuis la pause. Mais alors que les Orange et Noir poursuivent leur entreprise défensive impériale, un homme, un geste, vont faire la différence. Le transfuge et capitaine tongien de Perpignan Lifeimi Mafi a endormi toute la formation audoise sur sa feinte de passe. Derrière, une transmission pour Jean-Bernard Pujol a envoyé l'ailier sur orbite. L'essai de trop pour Narbonne, qui baissera la tête après ce deuxième essai de l'Usap.

 

Le fait du match : Le carton rouge contre Hosea Gear (78e)

Il ne s'agit pas du tournant de la rencontre, mais de la goutte d'eau du côté du Racing. Alors qu'une deuxième défaite à domicile se profile cette saison, les Narbonnais joue décomplexés et relancent de leur camp. Balle en main, Hosea Gear vient percuter avec le coude son vis-à-vis Mathieu Acebes. M. Clavé, avec consultation de son juge de touche, applique le règlement : carton rouge contre l'international All-Black. Le premier rouge en carrière pour le joueur de 33 ans.

 

Le joueur : Tristan Labouteley

Une pièce maîtresse pourtant bien discrète à Perpignan. Arrivé sur la pointe des pieds, le jeune deuxième ligne enchaîne les titularisations sur ce premier tiers du championnat. Ce dimanche à Narbonne, Tristan Labouteley fut impérial dans les airs. La nouvelle tour de contrôle usapiste a contrarié plus d'une fois les lancers narbonnais. Souvent à quelques mètres de l'en-but. Dans un match qui n'a clairement pas été profitable aux trois-quarts, la palme revient logiquement au deuxième ligne de Perpignan.

 

Par Emilien Vicens