Montpellier repart du bon pied

  • Montpellier repart du bon pied
    Montpellier repart du bon pied
Publié le , mis à jour

En déplacement sur la pelouse de Pau, les Montpelliérains se devaient de relever la tête après trois défaites consécutives (toutes compétitions confondues). Ils menaient 15-3 à la mi-temps et s'imposent finalement sur le score de 22-16. Déjà défaits sur leur pelouse face au Stade français (23-25, le 30 septembre), les Béarnais confirment leur difficultés au Hameau.

Le match :

Dumoulin, forfait de dernière minute avant le match contre Pau : les Montpelliérains ont du recomposer avec le passage de Steyn au centre et celui de Paillaugue à l'ouverture, Sanga étant quant à lui titularisé à la mêlée. Et c'est peu dire que les visiteurs n'ont pas semblé perturbés par les événements. Sans avoir été impériaux durant le premier acte (si ce n'est en touche), ils ont eu l'occupation pour eux. Surtout, les deux seules fulgurances de cette première mi-temps sont à mettre à l'actif de joueurs du MHR. C'est tout d'abord Fall qui alluma la première étincelle qui débouchera sur l'essai de Nadolo (17e). Non content de marquer, le bulldozer fidjien s'est illustré à la 34e : à la suite d'un offload, il offre sur un plateau le deuxième essai du MHR à Tomane. Montpellier tourne alors avec douze points d'avance à la mi-temps (3-15), les Palois devant se contenter d'une pénalité transformée par Tom Taylor, l’artificier maison. S'appuyant sur un jeu d'avants efficace, les Béarnais ont réagi de belle façon lors du second acte, récompensés notamment par l'essai de Vatubua (60e). Mais le pragmatisme et la puissance étaient du coté de Montpellier. Ces derniers s'imposent finalement au Hameau (22-16)...une première depuis la remontée de la Section en Top 14.

L'essai :

Le tableau d'affichage indique la 17e : instant choisi par Fall pour allumer la première étincelle. Après un groupé-pénétrant, les Héraultais optent pour le jeu au large. Titularisé à l'aile, l'international français prend l'intervalle pour donner à Nagusa qui offre à Nadolo son cinquième essai en trois matches. 5 à 0 pour le MHR qui prend alors la main...et ne la lâchera plus.

L'homme du match :

Une fois n'est pas coutume, Nadolo a été l'un des grands artisans de la victoire montpelliéraine. Auteur d'une prestation XXL, il signe un essai opportuniste avant de réaliser, avec une facilité déconcertante, un offload dont il a le secret pour offrir sur un plateau le deuxième essai du MHR à Tomane. Montpellier tourne alors avec douze points d'avance (15-3). Vous avez dit décisif ?

Les meilleurs :

À Pau : Votu, Vatubua

À Montpellier : Fall, Nadolo

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?