Bosviel allume le feu, Montauban est champion d'automne

  • Bosviel allume le feu, Montauban est champion d'automne
    Bosviel allume le feu, Montauban est champion d'automne
Publié le , mis à jour

Impériaux dans le sillage d'un Jérôme Bosviel hallucinant, Montauban étrille Biarritz et termine la phase aller en tête de la poule unique. Du grand art !

Résumé

Sapiac était en feu, jeudi soir, en ouverture de la quinzième journée de Pro D2. Un homme a crevé l'écran : Jérôme Bosviel a écœuré les Biarrots à lui tout seul. Il a signé le premier « full house » de sa saison, inscrivant cinq pénalités, quatre transformations, deux essais et un drop-goal ! Une feuille statistique incroyable qui a grandement facilité la tâche des Montalbanais qui peinaient avant que leur taulier de numéro 10 ne prenne les choses en mains. Les Biarrots appliquaient à la perfection la recette d'un bon match à l'extérieur, avec une défense agressive, un jeu au pied performant (notamment grâce à Maxime Lucu) et ils avaient de bons arguments pour croire en l'exploit. Kilian Hamdaoui y allait de son petit essai (le 8e de sa saison) pour lancer les siens … Et puis, l'idole de Sapiac s'est réveillé … 29 points plus tard, (deux essais, deux transformations, un drop, quatre pénalités !), Montauban menait largement à la mi-temps (29-13). Un écart rédhibitoire. Au retour des vestiaires, la main mise montalbanaise s'intensifiait. Jacques Engelbrecht puis Riian Swanepoel y allaient chacun de leur réalisation pour offrir à Montauban un deuxième bonus offensif cette saison. Après deux belles victoires bonifiées, Biarritz a explosé en plein vol durant cette rencontre à Sapiac. Les Montalbanais eux, vivent une saison de rêve et sont champions d'automne. Las, les Montalbanais peuvent se mordre les doigts d'avoir laissé en route le point de bonus offensif qui leur tendait les bras.

Le tournant

Le premier essai, magnifique, de Jérôme Bosviel après un beau travail de Taleta Tupuola. À ce moment-là, les Biarrots étaient encore dans le match. Ils en sont sortis après cette première réalisation de Bosviel qui a lancé la rencontre montalbanaise.

L'homme

Jérôme Bosviel. Il fut étincelant. Il a inscrit 33 points sur les 43 inscrit par son équipe et réalise le premier « full house de sa saison ». Une prestation trois étoiles.

L'essai

La réalisation de Jacques Engelbrecht. On connaissait le troisième ligne centre dans le registre de la puissance. Il a prouvé sur lel troisième essai montalbanais à quel point c'était aussi un très bon joueur de ballon, doublé d'un redoutable sprinter malgré son gabarit d'armoire normande. Sur une balle dont il a hérité dans ses quarante mètres, le Sud-Africain enclenche la marche avant, tape un coup de pied à suivre pour lui même qu'il récupère à la perfection avant de terminer son action à la course. Magnifique.

Les meilleurs

à Montauban, Bosviel, Engelbrecht, Tupuola, Lilo ; à Biarritz, M. Lucu, Singer, Hamdaoui.

Par David Bourniquel

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?