Grisolles : l’espoir après le noir

  • Grisolles : l’espoir après le noir
    Grisolles : l’espoir après le noir
Publié le

Après une période de souffrance sportive, Grisolles renoue avec le succès. Le retour de l’émblématique président, Didier Gimeno n’est pas étranger à ce renouveau sportif.

Et si une hirondelle faisait le printemps ? Du côté de Grisolles et du complexe sportif de la route d’Aucamville, on aurait tendance à répondre par l’affirmative. Il y a encore quelques mois en arrière, le Sporting n’était pour ainsi dire pas très bien portant. Certains prétendaient même qu’il était à deux doigts de mettre la clé sous la porte après une saison complètement ratée en Troisième Série. Forcément, quand on touche le fond, on ne peut que rebondir. à l’intersaison, la période si cruciale pour les clubs, le Sporting, à la demande d’un noyau d’anciens joueurs a vu le retour de Didier Gimeno, l’emblématique président des années fastes. Sous sa responsabilité, le club avait connu la joie d’une double consécration régionale en 2007 en Quatrième Série, 2011 en Troisième Série. En 2013, les Tarn-et-Garonnais s’étaient même hissés en finale nationale de Troisième Série. Cet ultime rendez-vous fut malheureusement infructueux face aux Bigourdans d’Azereix. Le retour aux affaires de Didier Gimeno rimait ainsi renouveau sportif, ce que confirme le vice-président, Vincent Rodriguez en charge également de la formation. « Didier est revenu au sein du club et cela a donné la pèche à bien des personnes. Il a mis en place un solide projet sportif. Lorsqu’il est arrivé, des anciens joueurs qui étaient éparpillés, dans les clubs aux alentours sont revenus. à ce jour, le SCG dispose d’un effectif de cinquante licenciés seniors, ce qui a permis d’inscrire une équipe réserve qui est invaincue dans son championnat. La formation fait également partie des priorités. L’école de rugby compte 90 licenciés, des cadets et juniors qui sont en entente avec Montech. Pour un club de Quatrième Série, je pense que nous sommes exemplaires. »

OBJECTIF : CHAMPION DE FRANCE 4e SéRIE

Le recrutement effectué à l’intersaison tant au niveau de l’encadrement que de l’effectif est largement supérieur au niveau du dernier échelon régional. Philippe Galey, l’entraîneur principal a fait ses classes à Perpignan, Céret et Foix ; ses associés Dimitri Arranger, Mathieu Larroquan, Vincent Destarac ont fait les beaux jours de Grenade. Quant à l’effectif, il est frappé du sceau de l’expérience, de nombreux éléments comptabilisant des feuilles de match en Honneur, Fédérale 3 voire Fédérale 2. « La qualité du groupe, nous autorise à ambitionner le titre de champion de France de Quatrième Série », annonce le président Didier Gimeno. à ce jour, les résultats sont en conformité avec les objectifs annoncés. Après six rencontres officielles, les Grisollais n’ont connu que des succès bonifiés. Une performance qui leur a délivré le titre honorifique de champion d’automne. Un titre honorifique certes qui laisse présager un printemps radieux. Après le noir de l’année précédente, le rugby grisollais entrevoit l’espoir. Dans les rangs des supporters, on commence à déplier les oriflammes qui avaient servi à la campagne 2013.

Didier Navarre
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?