La France en force

  • La France en force
    La France en force
Publié le

Sixième et dernière journée des phases de poule de Champions Cup et, de fait, on connaît désormais le tableau des quarts de finales. Une programmation incertaine à tous les étages il y a une semaine.

Le verdict de ce week-end, tendu sur tous les terrains, a finalement été favorable aux clubs français. Ils seront quatre à briguer une place dans le dernier carré, en quart de finale les 31 mars et 1er avril prochains : Clermont à domicile, Toulon, La Rochelle et le Racing 92 à l’extérieur. Une telle présence française à ce stade de la compétition n’est arrivée qu’à deux reprises depuis l’an 2000 (2010 et 2011). De quoi situer le tour de force. Les Irlandais en favoris ?

Si les clubs français seront les mieux représentés, ils ne feront pas nécessairement figure de favoris. Clermont sort grandi de sa campagne européenne mais peine encore à enchaîner, d’une semaine à l’autre. Toulon et le Racing ont dû sérieusement s’employer pour sortir de leur groupe, et ne passent le cap qu’en qualité de meilleurs seconds. Reste La Rochelle, très séduisant sur la forme mais qui devra encore s’affranchir de cette inexpérience des grands rendez-vous, qui lui avait coûté si cher l’an dernier en phases finales. D’autant que les Maritimes devront également se déplacer en quart de finale. Si les Français avancent chacun leur part d’incertitude, au même titre que les Saracens doubles tenants du titre et sauvés in extremis, difficile d’en dire autant des Irlandais. Le Leinster sort des poules invaincu, le Munster impressionne par le rythme qu’il impose aux rencontres. Six ans après, le sacre européen va-t-il retourner en Irlande ? C’est la tendance.

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?