Parra a écœuré Webb

  • Parra a écœuré Webb
    Parra a écœuré Webb
Publié le

C’est peu dire que, parmi tous les duels entre internationaux qui émaillaient ce Clermont-Ospreys, celui entre Morgan Parra et Rhys Webb attirait l’attention.

Or, le fait est que le capitaine clermontois a littéralement écœuré son vis-à-vis, pourtant parmi les références mondiales à son poste. « Morgan ne nous étonne même plus, souriait Benjamin Kayser. C’est le patron. Il assume ses choix en marquant les points qu’il faut au pied dans un moment critique. Et surtout, il est indéboulonnable, parce qu’il emporte tout le monde dans son sillage. » Le premier duel entre les numéros 9 donna ainsi le ton, qui vit Parra projeter Webb en touche dans ses 22 mètres, malgré une tentative de raffût de ce dernier. Dans la foulée, l’ex-Berjallien se paya même le luxe de contrer son vis-à-vis, provoquant par là une faute de Webb, coupable de l’avoir retenu par le maillot. Un ascendant mental qui se confirma en deuxième période, où Parra annihila à lui seul une occasion galloise sur mêlée à cinq mètres de l’en-but, en piégeant Webb « à l’ancienne », au moment où le Gallois armait sa passe. De bon augure pour le Tournoi?

Nicolas Zanardi
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?