perpignan nouveau dauphin

  • perpignan nouveau dauphin
    perpignan nouveau dauphin
Publié le

Du jamais vu en Pro D2. Depuis sa descente historique au deuxième échelon du rugby français à l’issue de la saison 2013-2014, jamais Perpignan n’avait remporté autant de matchs hors de ses bases.

Après Carcassonne, Narbonne, Vannes, Bayonne et Dax, les Catalans ont frappé un nouveau gros coup cette fois-ci à Grenoble sur la pelouse du stade des Alpes (17-24) face à un concurrent direct pour la qualification directe en demi-finales. Avec six victoires e t un nul en onze déplacements, l’Usap peut se targuer d’avoir un bilan positif à l’extérieur. Il faut remonter à la saison 2008-2009 en Top 14, historique là aussi puisque ponctuée d’un titre de champion de France pour trouver trace d’un tel rendement : cette année-là la bande du trio Brunel-Goutta-Azéma l’avait emporté huit fois loin d’Aimé-Giral. Nous n’en sommes pas encore là, mais les chiffres en attestent : 27 points récoltes, et un bonus défensif sur la pelouse de Colomiers, Perpignan tient la cadence infernale des Montalbanais, huit fois vainqueur à l’extérieur et qui ont su disposer de Narbonne sans bavure à Sapiac (34-10). Au-delà des chiffres, le succès de Perpignan combiné à la défaite de Mont-de-Marsan à Béziers (28-18) permet aux Sang et Or de prendre la place de dauphin du leader tarn-et-garonnais. Ils auront l’occasion de conforter leur deuxième place dimanche avec la réception de Colomiers, laborieux face à Aurillac (18-13) mais qui s’accroche à sa sixième place tant bien que mal. Les Columérins sentent quand même le souffle des Biterrois et des Bayonnais dans leur cou. L’Aviron est invaincu depuis quatre matchs et va se déplacer samedi soir à Aguilera avec des ambitions légitimes pour un derby basque toujours explosif. Pas sûr toutefois que Biarritz, défait à Nevers (26-12) et vainqueur à l’aller soit de cet avis. Le week-end prochain sera d’ailleurs celui des derbys puisque le vendredi soir Mont-de-Marsan recevra Dax à Guy-Boniface pour un toujours savoureux derby landais. En disposant de Massy(27-17), les Dacquois maintiennent leur distance avec Carcassonne, qui enregistre un deuxième succès d’affilée. Les Jaune et Noir n’ont pas dit son dernier mot.

Par Enzo Diaz

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?