Frustration montoise

  • Frustration montoise
    Frustration montoise
Publié le , mis à jour

Malgré la victoire, les Montois pourront regretter d’avoir laissé un point de bonus défensif à leur adversaire dans la course aux deux premières places.

RESUME

Au bout de l’ennui, le Stade Montois, brouillon et imprécis, a remporté dans la douleur le duel des dauphins. Il lui aura fallu s’employer face à un adversaire qui a réalisé le match parfait pour ramener ce qu’il espérait, un point qui pourrait faire la différence au final. Une première période sans relief laissait les deux équipes à égalité à la pause, 9-9. Il fallait une erreur montalbanaise en seconde période à la retombée d’un jeu au pied haut pour que Pearce marque enfin. On pensait le break fait, mais Bosviel claquait un drop qui remettait Montauban dans le bonus. Les Montois poussaient jusqu’au bout, marquaient un essai refusé, mais n’arrivaient pas au final à creuser l’écart. Ils restent invaincus sur leur pelouse mais n’ont pas forcément fait la bonne opération de la soirée.

LE FAIT DU MATCH

L’expulsion rapide de Clément Darbo a changé le cours de cette rencontre. Réduits à 14, les Montalbanais ont adopté une stratégie logique, consistant à casser le rythme, à multiplier les arrêts de jeu, sous l’œil bienveillant de Monsieur Clavé, l’arbitre, qui a semblé chercher à compenser tout au long du match sa décision initiale. Au final, les Montois bien loin du visage montré la semaine dernière face à Biarritz, n’ont pas trouvé la clé pour se dépétrer d’un adversaire courageux et bien organisé.

LE TOURNANT DU MATCH

Durant les dix dernières minutes, les Montois ont tout fait pour marquer, espérant encore avoir l’occasion derrière d’arracher un bonus offensif. Ils y sont parvenus à la 70 ème minute par Dorian Laborde. L’arbitre refusait l’essai pour un en-avant peu évident et revenait à une pénalité à l’opposé du terrain. Pénalité rapidement jouée pour un deuxième essai refusé lui aussi car les Montois avaient choisi la mêlée. Mêlées sur lesquelles les Landais récoltaient deux pénalités successives sans que Monsieur Clavé ne se décide à accorder un essai de pénalité. Pire, il les sanctionnait sur la troisième tentative. Les Montois avaient laissé passer leur chance et Montauban repartait avec un point qui vaut de l’or.

LES MEILLEURS

A Mont-de- Marsan: Muzzio, Astle, Tastet, Pearce, James

A Montauban: Engelbrecht, Sergueev, Tupuola, Chaput

Par Pierre Baylet 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?