Zac Guildford à Nevers

  • Zac Guildford à Nevers
    Zac Guildford à Nevers
Publié le , mis à jour

En s’imposant avec le bonus offensif contre Perpignan vendredi soir au Pré-Fleuri, Nevers a fait un nouveau pas vers le maintien en Pro D2. à cinq journées de la fin du championnat, le promu compte 51 points, soit dix longueurs d’avance sur le premier relégable, Dax.

En s’imposant avec le bonus offensif contre Perpignan vendredi soir au Pré-Fleuri, Nevers a fait un nouveau pas vers le maintien en Pro D2. à cinq journées de la fin du championnat, le promu compte 51 points, soit dix longueurs d’avance sur le premier relégable, Dax. De quoi voir l’avenir plus sereinement et préparer la saison prochaine avec les coudées plus franches. Et les dirigeants neversois ne manquent pas d’ambitions pour le futur, comme en témoigne ce recrutement finalisé il y a quelques jours : c’est un ancien All Black, rien de moins, qui rejoindra la Nièvre l’an prochain. En effet, l’ailier Zac Guildford (10 sélections) a signé pour les deux prochaines années.

Un retour en France pour le joueur de 29 ans, qui avait porté les couleurs de Clermont en 2014-2015. Initialement engagé pour deux saisons, l’ancien ailier des Crusaders avait finalement quitté le club auvergnat en mai 2015, d’un commun accord avec ses dirigeants. Confronté à des problèmes d’addiction, à l’alcool notamment, il était rentré en Nouvelle-Zélande pour se soigner après avoir connu des déboires nocturnes. Comme ce fut le cas dans son pays auparavant, durant la Coupe du monde 2011 notamment. Des faits divers qui avaient eu raison de son talent, pourtant immense. Après son retour dans l’hémisphère Sud, le joueur alors âgé de 27 ans avait rebondi en Australie, aux Waratahs, avec qui il avait disputé sept journées de Super Rugby en 2016, avant de rentrer dans son pays au milieu de son contrat, une nouvelle fois, pour porter les couleurs d’Hawkes Bay, dans le championnat domestique néo-zélandais. Encore confronté à ses démons, le champion du monde 2011 n’avait pas trouvé de club en 2016-2017. Soigné, il a fait son retour à la compétition cette saison en disputant la Mitre 10 Cup sous le maillot de Waikato. Un exercice de bonne facture le concernant durant lequel il a tout de même disputé sept matchs sur dix, tous comme titulaire, et aussi inscrit un essai.

Proposé en top 14

Le Kiwi souhaitait donc donner un nouvel élan à sa carrière. Proposé à plusieurs clubs de Top 14 qui recherchaient des jokers médicaux à l’automne dernier, comme l’UBB par exemple, il était freiné par sa réputation sulfureuse. Nevers a décidé de lui donner une chance et, lui, n’a pas hésité à rejoindre la deuxième division française pour continuer à jouer. Du gagnant-gagnant, normalement...

Nevers avance par ailleurs sur d’autres dossiers. Concernant les prolongations, le club de la Nièvre va prochainement enregistrer le réengagement de l’ailier international des Moins de 20ans Jean-Yves Zébango (25 ans) pour deux saisons.

Emilie Dudon
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?