Carcassonne enterre Narbonne

  • Carcassonne enterre Narbonne
    Carcassonne enterre Narbonne
Publié le , mis à jour

En envoyant officiellement leurs voisins en Fédérale 1, Carcassone a dans le même temps fait un grand pas vers le maintien.

LE MATCH : DESTINS CROISÉS

Le malheur des uns fait souvent le bonheur des autres. Un dicton qui s’est vérifié ce vendredi soir au Stade Albert-Domec de Carcassonne, entre deux voisins en quête d’un seul billet synonyme de maintien. Celui de Narbonne s’est définitivement envolé sur la pelouse de son rival audois. Quasiment condamnés à la Fédérale 1 à l’aube de cette rencontre, les Narbonnais ont définitivement composté leur voyage aller vers l’étage inférieur. Comme Béziers la semaine passée, Carcassonne n’a fait qu’une bouchée du Racing ce vendredi. 8 essais ont été inscrits par les joueurs de Christian Labit, qui s’offrent un succès bonifié très rapidement acquis. Cappiello (2e), Tuilagi (9e), Oltmann par trois fois (15e, 42e, 45e), Gimeno (31e), McMahon (52e) et Marrou (71e) ont participé au festival offensif des Carcassonnais. En face, les maigres répliques de Plessis (1e) et Collet (39e) n’ont pas suffit à consoler des Narbonnais encore une fois trop fébriles. Le RCNM est officiellement relégué en Fédérale 1. Carcassonne, qui réalise un septième succès en huit rencontres, est tout proche de son maintien.

L’ACTION : UN ENTAME DE MATCH EUPHORIQUE

Il ne fallait pas arriver en retard à Albert-Domec ce vendredi. Quatre essais inscrits dans le premier quart d’heure, dont deux lors des deux premières minutes. Si le Narbonnais Brieuc Plessis a rapidement fait déchanter les travées audoises après une première action superbement menée par le Racing, Juan Cappiello lui a répondu à merveille dès le coup de renvoi. Le jeune trois-quart centre argentin, qui connaissait sa première feuille de match chez les professionnels, n’a pas tardé pour s’illustrer également (2e).

LE JOUEUR : MAXIME OLTMANN

Dans cette rencontre très prolifique, un joueur s’est particulièrement montré à son aise. Arrivé du centre de formation de Perpignan l’été dernier, l’ailier de Carcassonne Maxime Oltmann a inscrit un triplé ce vendredi soir. Le jeune joueur allemand, de tous les bons coups et très disponible, a réalisé une prestation parfaite. Portant son tableau personnel à 7 essais cette saison.

Les meilleurs à Carcassonne : J. Cappiello, M. Oltmann, G. Bosch, V. Tuilagi, S. McMahon.

À Narbonne : B. Plessis, B. Collet.

À Carcassonne, Émilien Vicens

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?