La paire Parra-Lopez sur le pont

  • La paire Parra-Lopez  sur le pont
    La paire Parra-Lopez sur le pont
Publié le , mis à jour

Dimanche prochain, Clermont joue le match de sa saison face au Racing 92 au Michelin. Tous deux remis de leurs blessures, Parra et Lopez reviennent au bon moment.

Parmi toutes les problématiques qui ont perturbé le début de saison de l’ASM, celle concernant les postes de la charnière fut la plus récurrente. Laquelle toucha d’abord rien moins que Greig Laidlaw (fracturé péroné) et Charlie Cassang (ligaments croisés) aux postes de demis de mêlée, puis Camille Lopez (fracture malléole) et Patricio Fernandz (luxation de la rotule) à celui d’ouvreur, au point d’obliger Isiaia Toeava à «monter» au poste d’ouvreur et à Morgan Parra d’enchaîner les miracles à la mêlée. Jusqu’à ce que ceux-ci, comme de juste, se blessent à leur tour (entorse du coup de pied pour Toeava, ménisque du genou pour Parra)… Autant d’absences qui ont entraîné les promotions anticipées des jeunes Charly Trussardi (également blessé à l’épaule depuis quelques semaines), William Hutteau et autres Dorian Lavernhe, ainsi que le recrutement en tant que joker médical d’un Luke McAlister certes volontaire, mais bien loin de ses meilleures années, qui eut également la mauvaise idée de se blesser (fracture de la main) sitôt son arrivée. Pas vraiment le cocktail idéal, vous nous l’accorderez, pour passer au travers des pièges des doublons qui ont définitivement écarté les Jaunards de la course au top 6. Fort heureusement, de l’eau a coulé sous les ponts après cet hiver cauchemardesque, qui a permis à d’abord permis à Franck Azéma de récupérer aux postes de la charnière son demi de mêlée Greig Laidlaw, ainsi que Patricio Fernandez à l’ouverture. Jusqu’à envisager carrément la titularisation pour le quart de finale de Morgan Parra et Camille Lopez, ainsi que le voulait la rumeur insistante planant autour de la main courante du Michelin? C’est plus que probable, au vu de leur retour à la compétition à Toulon ce week-end…

Laidlaw, remplaçant idéal?

En effet, si Greig Laidlaw et Patricio Fernandez sont au repos et en pleine possession de leurs moyens, Franck Azéma sait bien l’influence positive de sa paire historique sur leurs partenaires. En outre, Laidlaw semble actuellement manquer de fraîcheur après avoir beaucoup donné ces dernières semaines (481 minutes de temps de jeu sur les 7 dernières semaines, entre l’Écosse et Clermont), tandis que Fernandez n’a finalement guère plus joué que Lopez (2 titularisations ces 5 derniers mois). De quoi privilégier la piste de la paire Parra-Lopez pour affronter le Racing, en jouant sur le banc avec la polyvalence de Laidlaw? C’est ce qui semblait être l’idée de départ de Franck Azéma. À moins que les sensations de Lopez (lire ci-contre) ne changent finalement la donne, et profitent à Fernandez...

Nicolas Zanardi
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?