Quade Cooper mal en point

  • Quade Cooper mal en point
    Quade Cooper mal en point
Publié le , mis à jour

Ecarté des reds par Brad Thorn,  Quade Cooper va se relancer en championnat régional. Mais jure encore rever des Wallabies.

Casting amputé chez les Reds. Depuis le coup d’envoi de la saison, 187 sélections patientent sur la touche. Il y a George Smith, le flanker aux 111 capes, qui a dû faire une croix sur les premiers rounds du Super Rugby, la faute à un problème au dos. Il y a Kamichael Hunt, l’arrière des Wallabies (6 sélections), qui a dû se ranger sur le bas-côté après avoir été interpellé dans les dernières heures de l’année 2017 avec de la cocaïne, du Xanax sans ordonnance et qui n’a pas arrangé son cas en se montrant légèrement laxiste à l’égard de son contrôle judiciaire. Et puis il y a l’ouvreur Quade Cooper (70 capes), en pleine forme mais blacklisté par le nouvel entraîneur des Reds, Brad Thorn. L’ex All Black ne s’est pas embarrassé de considérations diplomatiques : il a profité d’un entretien avec son joueur durant la présaison pour lui dire qu’il ne comptait pas sur lui. Quade Cooper qui s’entraîne dans son coin, avec un préparateur personnel, a beau avoir un contrat garanti jusqu’en décembre 2020, Thorn, depuis, est fidèle à son annonce. Les Reds avancent sans lui, Quade Cooper doit se contenter de trouver refuge au sein de son institution d’enfance : South Rugby Club, engagée dans le championnat de l’état du Queensland. Tous les internationaux en Australie ont beau être rattachés ainsi à un club en parallèle de leur contrat avec une franchise, en théorie à ce moment-là de la saison, il est seulement question de jouer en Super Rugby.

Sentiment de gâchis alors mercredi à Brisbane : alors que les Reds de Thorn étaient en Afrique du Sud pour défier les Stormers en conclusion de leur tournée de deux matches à l’étranger, Quade Cooper, lui était en représentation dans le bucolique Kangaroo Point Cliffs Park qui fait face au CBD de Brisbane, à la cérémonie de lancement de la nouvelle saison dans l’état du Queensland qu’il disputera avec South.

Convaincre Cheika

Quade Cooper, 30 ans (il les aura le 5 avril) n’avait rien à faire là : il a quand même fait bonne figure. Surtout, il a pris la parole pour la première fois depuis l’annonce de Thorn. Quade Cooper dans son style habituel : très joueur. Thorn ne compte pas sur lui ? Il reste pragmatique : « J’ai signé un contrat de trois ans. Lorsque vous avez ce genre de contrat, vous avez les cartes en mains. Je n’ai pas envisagé d’aller jouer en Europe ou au Japon. Je veux rester ici pour ces trois années à venir. Je veux profiter de mon temps ici. Et bien sûr avoir une opportunité de jouer pour mon club. »

Quitte à sacrifier sa carrière internationale, lui dont la dernière sélection remonte au 24 juin 2017 contre l’Italie à Brisbane ? Quade Cooper ne se sent pas condamné. Son idée : convaincre Cheika par ses seules performances avec South en Queensland Premier Rugby. Personne ne lui a dit que ça serait possible mais Quade Cooper s’est mis l’idée en tête. « Ce championnat, c’est la voie qu’empruntent les juniors aspirant à des honneurs plus élevés. Si ce n’était pas le bon chemin, pourquoi y aurait-il autant de joueurs qui rêvent des Wallabies, désireux de l’emprunter ? Il est donc sensé que j’aspire à faire de même. À chaque fois, on m’a demandé quel était le chemin à emprunter pour atteindre les sommets, jouer avec les Reds ou pour les Wallabies. J’ai toujours dit que c’était cette voie du Queensland Premier Rugby. J’ai la chance de pouvoir l’emprunter, c’est une excellente opportunité. » Un sourire : « Si j’ai la chance de représenter à nouveau les Reds et les Wallabies, alors qu’il en soit ainsi. Sinon, j’aurais un titre à gagner pour South. » Rendez-vous la semaine prochaine pour le début de la quête : ce week-end pour le premier round, South était exempt. Jusqu’au bout Cooper va devoir se montrer patient.

 

Par Grégory Letort

 

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?