• Massy, une petite merveille pour finir
    Massy, une petite merveille pour finir
Publié le / Modifié le
Pro D2

Massy, une petite merveille pour finir

LES FRANCILIENS ONT PRODUIT UNE PREMIERE Mi-TEMPS DE RES GRANDE ALLURE. ET ILS ONT SU DEFENDRE LEUR SUCCES EN FIN DE MATCH. LES BIARROT JOUERONT LEUR BARRAGE A L’EXTERIEUR.

Le résumé

Les Massicois sont rentrés tambour battant dans cette partie. Deux essais de quatre-vingt mètres de toute beauté et un maul gagnant sur pénaltouche leur ont donné quinze points d’avance, alors que la demi heure de jeu n’était pas encarte passée. Biarritz a été dépassé par ce rythme endiablé. Les hommes de Quesada ont su se reprendre. En deuxième mi-temps, ils ont réussi à remettre la main sur le ballon. Et à la faveur d’un supériorité numérique - exclusion temporaire du pilier Abraham - une pénalité de Pierre Bernard (54e) et un essai de Tawalo (56e), les ont rapprochés à seulement quatre petites unités (28-24). Mais Massy voulait son succès pour sa dernière à domicile dans un stade bourré à craquer. On a joué à guichet fermé à Ladoumègue. Les Franciliiens sont parvenus à reprendre la partie en main, et une dernière pénalité de Girard les a mis à l’abri d’une déconvenue. Une très belle prestation du promu. Biarritz devra jouer son barrage à l’extérieur.

Le tournant

 Il a eu lieu a la 24ème minute, lorsque Clément Ancely s’est affalé dans l’en but pour le troisième essai de son équipe. A la suite d’une pénaltouche, les Franciliens ont impulsé un maul ultra dynamique que les Biarrots n’ont pas su défendre. Avec cette troisième réalisation, Massy a pris quinze points d’avance (22-7). Biarritz a été contraint de courir après le score.

L’essai du match

Le premier essai de Massy (4ème minute) a lancé le match sur des bases de jeu très élevées. Un essai de quatre-vingt mètres ! Benjamin Prier a parfaitement joué le coup dans ses vingt-deux mètres en plaçant Lester Etien dans un petit intervalle, lequel a dégagé ses bras entre deux défenseurs pour Geoffrey Sella. Le centre massicois venu à hauteur comme une balle a percé, et l’action a rebondi sur le grand côté. Quatre passes plus loin, l’action est parvenu à un mères de la ligne biarrote. L’ouvreur Louis Grimoldby a conclu par un pick and go. Un mouvement d’une limpidité imparable.

L’homme du match

L’ailier de Massy Setareki Bituniyata n’a pas énormément joué cette saison. L’international fidjien de rugby à 7, qui avait besoin de s’adapter au jeu à 15, a du aussi faire face à des blessures à répétition. Il honorait contre Biarritz sa onzième titularisation. Mais quelle titularisation ! Sa première mi-temps a été époustouflante. Sur le deuxième essai de Massy inscrit pas Geoffrey Sella, son soutien à hauteur sur Benjamin Prier a fait la différence (16ème). Huit minutes plus tard, son intervention en bout de ligne a provoqué le placage haut d’Adriu Delai, ce qui occasionna une petite échauffourée et valut un carton jaune à l’ailier biarrot. En défense, il a découpé tout ce qui bougeait. A quoi il a rajouté eux ou tris pick and go bien senti. Un match plein du jeune joueur de 21 ans.

CYPRIEN GUILLAUME

midi olympique
Réagir