Bayonne au finish !

  • Bayonne au finish !
    Bayonne au finish !
Publié le , mis à jour

Dans une rencontre longtemps indécise, l’Aviron a fait la différence dans les dix dernières minutes pour l’emporter 23-22.

Résumé

Pour la dernière de sa carrière à Jean Dauger, et la dernière de la saison à domicile pour Bayonne, Jean Jo Marmouyet entrait seul sur la pelouse, chaleureusement acclamé par les 7632 spectateurs présents. Passée cette ovation, les hostilités pouvaient démarrer. Malgré une première offensive Bayonnaise, ce sont les Columérins qui ouvraient le score par le pied de Lafage, après trois fautes consécutives des ciel et blanc (0-3, 8e). Dans cette rencontre sans enjeu, les deux équipes n'hésitaient pas à proposer quelques beaux mouvements sans parvenir à concrétiser pour autant. Il fallait attendre la demi-heure de jeu pour voir le premier essai du match signé Kamea, qui venait récompenser un temps fort de l’USC (3-10, 30e). Les Bayonnais tentaient de répondre en multipliant les assauts, mais pêchaient dans le dernier geste et rejoignaient les vestiaires menés de sept points.
L’Aviron revenait bien en début de seconde période. Les locaux profitaient de leur supériorité numérique (après un carton jaune contre Bézian sur un geste d'anti jeu) pour inscrire un essai sur ballon porté, accordé à Van Lill (8-10, 45e). La rencontre tombait ensuite dans un faux rythme, mais les Bayonnais prenaient toutefois l’avantage au score pour la première fois de la partie, grâce à un coup de pied lointain de Bustos Moyano (11-10, 56e). Le dernier quart d’heure était animé. Kamea y allait de son doublé pour permettre à Colomiers de reprendre les devants pendant une minute, avant que Davis ne redonne l’avantage à l’Aviron (16-15, 70e). Puis, tour à tour, Cazenave et Lafage manquaient des pénalités lointaines. Bayonne faisait ensuite parler sa force une dernière fois à la maison pour obtenir un essai de pénalité juste avant la sirène. Colomiers y répondait dans le temps additionnel en marquant un ultime essai par Bézian pour conclure la rencontre sur le plus petit des écarts.

L’essai : Celui de Davis

Alors que les Bayonnais viennent de se faire repasser devant au score, ils récupèrent le ballon sur le renvoi. Le cuir est rapidement éjecté à l’aile où Bustos ajuste un bel offload pour Rawaca fraîchement rentré. L’international à 7 fait parler sa puissance, va défier la défense, mais est stoppé à quelques mètres de l’en-but. Son troisième ligne aile Davis a bien suivi et parvient à franchir l’en-but.

Le fait du match : Rawaca voit rouge dans le temps additionnel

Alors que la rencontre a donné lieu à quelques accrochages sans gravité, l’ailier Savenaca Rawaca, rentré à la 65e, a reçu un carton rouge à la 83ème pour un mauvais geste à la sortie d’un ruck.

L’homme : Jean Jo Marmouyet

C’était sa fête ce soir. Entré seul sur le terrain, sorti sous une ovation à la 63e, le troisième ligne aile qui effectuait sa dernière à Jean Dauger a apporté toute son envie aux ciel et blanc. Il fut également le joueur le plus sollicité dans les airs avec de nombreuses prises et un ballon piqué sur lancer adverse.

Les meilleurs :

À Bayonne : Taufa, Marmouyet, Van Lill, Tisseron,Laveau
À Colomiers : Beco, Onambele, Bézian, Lafage, Kamea

Pablo Ordas

midi olympique
Voir les commentaires
Réagir

Souhaitez-vous recevoir une notification lors de la réponse d’un(e) internaute à votre commentaire ?